X

Sport

Au bout de l’effort et de la nuit, Nadal survit au crash test Thiem

Tennis / US Open
OLJ
06/09/2018 | 00h00

Rafael Nadal a survécu au crash test Dominic Thiem : au bout de l’effort et de la nuit, le n° 1 mondial et tenant du trophée a rallié d’extrême justesse le dernier carré de l’US Open aux dépens de l’Autrichien, hier à New York. Un combat de 4h49 min, en cinq sets (0-6, 6-4, 7-5, 6-7 (4/7), 7-6 (7/5)), achevé à plus de 2h du matin : c’est par là que l’Espagnol a dû en passer pour éviter de rejoindre Roger Federer au rang des éliminés de prestige. « J’ai souffert, c’est le mot », a lâché Nadal.

Sur le court Arthur-Ashe, baigné d’humidité, l’ouragan Thiem (n° 9 mondial) a tout emporté sur son passage pendant 24 minutes, jusqu’à donner le tournis à Nadal. Puis, pendant que l’Autrichien baissait logiquement de régime, le Majorquin a repris pied. « Je me suis dit : “Réveille-toi !”, a raconté Nadal à l’issue du match. C’était un début de rencontre très difficile, j’ai essayé de l’oublier et de rester dans le match. » C’est alors que Thiem a payé sa fébrilité dans les moments cruciaux. Mais c’est quand on pensait Thiem au bord de la rupture – à 2 points de la défaite dans la 4e manche (6-5, 30-30) – qu’il a corrigé le tir. On a alors cru que Nadal risquait de ressasser longtemps cette volée haute de coup droit échouée dans le filet, alors qu’il n’était qu’à 2 points du match. Car après avoir arraché ce 4e set – long de plus d’1h20 – au tie-break, Thiem s’est longtemps montré intraitable dans la manche décisive sur les occasions obtenues par Nadal (deux balles de break à 2-2, 0-40 à 5-5). Mais l’Autrichien a fini par frapper un ultime smash loin des limites du court.

Comme il y a un an, Nadal affrontera demain le n° 3 mondial Juan Martin Del Potro pour une place en finale. L’Argentin s’est qualifié en maîtrisant le joueur américain John Isner (11e mondial) et son service dévastateur en quatre sets (6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (7/4), 6-2) et environ 3h30. Après une débauche d’énergie aussi phénoménale – ajoutée à deux combats déjà éprouvants aux tours précédents – s’impose la question de l’état physique de Nadal. En particulier celui de son genou droit, strappé au 3e tour et qui grince régulièrement en fin de saison. D’autant que fort du meilleur classement de sa carrière et laissé en paix par ses poignets qui l’ont tant fait souffrir, Del Potro s’affirme comme un prétendant de plus en plus sérieux au titre : depuis le début de la quinzaine à Flushing Meadows, il n’a laissé échapper qu’un seul set.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué