X

Dernières Infos

Autriche : la révérence à Poutine qui fait scandale


AFP
20/08/2018

L'Autriche se déchirait lundi autour de la profonde révérence dont la cheffe de la diplomatie autrichienne Karin Kneissl (apparentée FPÖ, extrême droite) a gratifié le président russe Vladimir Poutine au cours de sa fête de mariage, samedi.
Dans un vidéo mise en ligne par le site internet de la chaîne de télévision RT (ex-Russia Today, chargée de défendre le point de vue du Kremlin à l'étranger) et devenue virale lundi, on voit la ministre autrichienne, dont le pays assume actuellement la présidence tournante de l'UE, accorder, manifestement radieuse, cette marque de déférence au chef d'Etat russe après avoir valsé avec lui. 


"Comment une ministre des Affaires étrangères peut-elle être assez peu professionnelle pour produire des images qui la montrent agenouillée devant Poutine ?", s'est interrogé le publiciste Robert Mizik. "Une photo qui illustre bien comment l'autocrate russe fait danser ses marionnettes", a renchéri un internaute. 

L'annonce surprise de la présence de M. Poutine au mariage de Mme Kneissl, dans le sud de l'Autriche, avait déjà suscité la semaine dernière la consternation de la presse et de l'opposition autrichiennes, qui avaient évoqué les dommages qu'elle pourrait causer à l'image de neutralité de ce pays en pleine présidence de l'UE. Mais les images de la révérence ont un peu plus accentué les critiques, forçant le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, par ailleurs patron du FPÖ, à voler au secours de sa ministre. 

"Une diplomatie de la danse et de la noce, empreinte de politesse, de cordialité et de bonnes manières : on ne peut pas mieux représenter l'Autriche", a-t-il estimé sur Facebook, rappelant que Mme Kneissl, 53 ans, avait fréquenté la prestigieuse école de danse viennoise Elmayer et "sait comment il faut faire".

Interrogé par la presse autrichienne, Thomas Schäfer-Elmayer, le directeur de ladite école, a confirmé qu'"à chaque bal, les dames font la révérence devant leur partenaire, un signe de profond compliment". Interrogé à ce sujet, il a toutefois reconnu ne pas pouvoir s'imaginer la chancelière allemande Angela Merkel faire un tel geste devant M. Poutine.

Le président russe avait passé près de deux heures au mariage de la ministre samedi à Gamlitz, un village viticole des environs de Graz, dans le sud-est de l'Autriche. Il avait été raccompagné à l'aéroport par le chancelier conservateur Sebastian Kurz, qui a formé en décembre une coalition avec le FPÖ, un parti lié depuis 2016 par un accord de partenariat avec la formation Russie unie de M. Poutine. Ce dernier est régulièrement accusé de chercher à diviser les Vingt-Huit, notamment en cultivant ses liens avec les partis populistes de plusieurs pays européens.    

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants