X

Diaspora

Plus de 80 personnalités honorées pour les 130 ans d’immigration libanaise à Rio

Hommage

Notre collaborateur Naji Farah faisait partie des personnalités primées, et a été choisi comme figure centrale d’une histoire imaginée par le conseiller Marc Moussallem.

OLJ
14/08/2018

Une cérémonie très caractéristique de l’histoire de l’émigration libanaise s’est déroulée le 21 juin à Rio de Janeiro au Brésil, l’ancienne capitale du pays qui abrite le plus grand nombre d’émigrés libanais et leurs descendants dans le monde.
La communauté libanaise de Rio, à l’initiative de son nouveau consul général Alejandro Bitar, a rendu hommage à 82 personnalités libano-brésiliennes, dont plus de la moitié à titre posthume. Parmi ces personnalités, notre collaborateur Naji Farah, fondateur de RJLiban, à qui un hommage particulier a été rendu en raison de son action en faveur du développement des relations libano-brésiliennes depuis 2010. Parmi les autres personnalités primées figurent le compositeur Tim Rescala, la pianiste Linda Bustani et l’ambassadeur Jose Maurizio Bustani, le professeur Evanildo Bechara, le président du club Botafogo Futebol e Regatas Nelson Mufarrej, le chanteur Fagner, l’ex-ministre de la Marine, l’amiral Alfredo Karam, et bien d’autres.
Cet événement, présenté par le conseiller Marc Moussallem et Pamela Riachi du consulat du Liban, s’est déroulé au théâtre Baden Powell à Copacabana, en présence de plus de 600 convives. Les hymnes nationaux brésilien et libanais ont été interprétés par la pianiste Fernanda Canaud et le violoncelliste de renommée mondiale David Chew. Un film d’introduction sur l’arrivée des premiers Libanais au Brésil a été visionné, avec en sous-titres un poème traduit de Gibran Khalil Gibran, suivi de vidéos consacrées aux personnalités primées.
Des discours ont été prononcés par Alejandro Bitar, par Nilcemar Nogueira, secrétaire municipale à la culture de Rio de Janeiro, au nom de la ville, et par l’ambassadeur José Mauricio Bustani, au nom des personnes honorées. Dans le livret officiel distribué à l’entrée du théâtre, Marcos Moussallem imagine à sa manière l’histoire des premiers immigrants libanais au Brésil, avec comme figure centrale notre collaborateur Naji Farah, sous les traits d’un écrivain et cinéaste qui imagine un scénario dans lequel il intègre les différentes personnes primées, dans le cadre d’une histoire qui n’est autre que celle de l’émigration libanaise, dans toute sa complexité et sa richesse.
Les prix ont été remis suivant dix catégories : entités libanaises brésiliennes ; églises et associations caritatives ; médecins ; institutions brésiliennes ; journalistes ; écrivains, éditeurs et universitaires; hommes politiques ; entrepreneurs, ingénieurs et avocats ; communauté libanaise (in memoriam), premiers immigrés ; musiciens. Pour se renseigner sur toutes les personnalités récompensées, consulter le site : http ://cclb.com.br/130anos

Symposium fédératif libano-brésilien le 13 août
Rio de Janeiro s’est replacée au centre des activités libano-brésiliennes. À ce titre, elle accueillera, le 13 août, sur impulsion du consulat général du Liban, des membres influents de tout le Brésil dans l’objectif de fédérer les Chambres de commerce libano-brésiliennes, pour un meilleur impact sur le Liban. L’objectif de ce symposium sera d’évaluer le potentiel économique actuel des Libanais et de leurs descendants dans divers États brésiliens, et d’effectuer une projection concernant l’inclusion de ce marché dans la trajectoire Mercosur (Marché commun du Sud) – Liban.
Le symposium aura pour coordinateurs le président de la Chambre de commerce libano-brésilienne de Rio, Adel Abou Rejeili, et le vice-président, Michel Lahoud Bassil, avec comme conférenciers principaux : Alfredo Cotait (São Paulo), le ministre Adilson Macabu, Claudine Bichara, Pedro Spadale et Naji Farah, et la participation d’Eduardo Farah Costa (Pará), Leonardo Aburachid (Minas Gerais) et Samir Barghouti (Rio Grande do Sul).
Pour plus d’informations, se rendre sur le site : http ://cclb.com.br/simposio.

Cette page est réalisée en collaboration avec l’Association RJLiban.  E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué