Ribal Molaeb

Ce qu’en dit le mentor - Thomas Selditz

OLJ
07/07/2018

Je connais Ribal Molaeb depuis 2011. Il est arrivé comme jeune musicien altiste dans ma classe à la University of Music and Performing Arts à Vienne. Cette université est l’une des plus importantes et prestigieuses institutions académiques pour l’enseignement des arts, de la musique, du théâtre et des films. 

Il a montré durant ces années un remarquable sens du développement, avec une grande musicalité et une compréhension de la musique. En attestent ses nombreuses performances dans le monde, dans les meilleures salles de concert, notamment en Suisse. Sans oublier, et c’est plus que louable, le lancement de son propre festival de musique de chambre. De même que ses prestations en soliste altiste au Musikverein à Vienne. À noter aussi ses expériences au sein du West-Eastern Divan Orchestra, qui ont influencé en grande partie la direction de ses choix musicaux.

Voilà les preuves éclatantes de ses accomplissements. J’apprécie ses potentiels artistiques et sa musicalité. Surtout sa manière sérieuse et mature de travailler.

Ribal Molaeb a emporté haut la main son diplôme final en 2018, avec distinction, après une performance exceptionnelle. C’est un musicien qui sait comment fasciner son public avec une sonorité remarquable et attachante. C’était un grand plaisir que d’avoir accompagné son épanouissement et son parcours plus que prometteur.

Thomas Selditz est professeur d’alto depuis 2010 à la University of Music and Performing Arts à Vienne.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.