X

La Dernière

Capharnaüm : Émotions et paris

19/05/2018

L’événement : près de quinze minutes d’ovation debout. Difficile de calculer ce moment à la fois très long et très court qui a démarré alors que le générique de Capharnaüm défilait encore à l’écran, jeudi soir au festival de Cannes, alors que le film de Nadim Labaki, en lice pour la Palme d'Or, était projeté. Enlaçant ses deux actrices et acteurs principaux Yordanos Shiferaw et bien sûr le petit Zain Alrafeea, pleurant de joie avec eux, se retournant vers son mari, qui à son tour l’enlaçait tendrement, puis vers le public ; poussant par la suite des cris de victoire et recevant les félicitations de Thierry Frémaux et des producteurs de son film, l’émotion de Nadine Labaki ne pouvait être contenue tant elle était forte. Son film Capharnaüm, l’avant-dernier en lice à concourir pour la Palme, a bouleversé le public.
Vers 19 heures, quelques heures auparavant, la réalisatrice était apparue au bas des marches, magnifique dans une robe verte et noire signée Élie Saab. Elle était précédée de son équipe technique, des producteurs, notamment d’Akram Safa et de Pierre Sarraf. Ce 17 mai avait été chargé pour la cinéaste : passage en début de matinée au pavillon libanais où elle avait eu un entretien informel avec la presse libanaise et un nombre d’invités, pour finir dans une party organisée par le PDG de Gaumont, Nicolas Seydoux.
Son film Capharnaüm, sur lequel elle a planché durant des années de réflexion, d’écriture et de levée de fonds, a bouleversé les festivaliers. Les parieurs misent déjà sur le prix suprême. Mais jeudi soir, Nadine Labaki avait déjà gagné… l’amour du public.

C. K.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué