Dernières Infos

Trump tempère sa position sur un retrait rapide de Syrie

Reuters
25/04/2018

Donald Trump, qui avait appelé fin mars à un retrait rapide des troupes américaines déployées en Syrie, a nuancé sa position mardi, prévenant qu'il n'y aurait aucun départ tant que la mission n'aurait pas été accomplie et insistant sur l'importance de ne pas donner "carte blanche" à l'Iran dans la région. 

"J'aimerais effectivement que nos incroyables guerriers retournent chez eux, ils ont fait du très bon travail", a dit le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison blanche à l'issue d'un entretien avec Emmanuel Macron. 

"Nous allons rentrer au pays relativement bientôt, nous avons terminé pratiquement tout notre travail contre l'EI en Syrie, en Irak", a-t-il ajouté. "Ceci étant dit, Emmanuel et moi-même avons parlé du fait que nous ne souhaitions pas donner à l'Iran carte blanche sur la Méditerranée".  "Je veux que nous rentrions au pays mais je veux que nous rentrions au pays en ayant accompli que ce nous devions accomplir", a-t-il souligné. "Donc nous discutons de la Syrie dans le cadre d'un accord global". 

Quelque 2.000 soldats américains sont déployés en Syrie dans le cadre de la coalition internationale de lutte contre l'Etat islamique. 

Emmanuel Macron, qui avait assuré la semaine dernière avoir convaincu Donald Trump de rester sur la durée en Syrie, a insisté sur l'importance de construire une solution "politique durable inclusive qui évitera toute hégémonie et qui évitera de nourrir le terrorisme". 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué