Dernières Infos

Hariri affirme que l'adoption de la loi d'amnistie nécessite une "entente politique"

Liban
OLJ
23/04/2018

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a laissé entendre lundi que la loi d'aministie, réclamée notamment par les proches des détenus islamistes, ne serait pas adoptée avant les élections législatives du 6 mai, soulignant que cet dossier nécessitait "une entente politique".

"Nous œuvrons pour l'adoption de la loi d'amnistie, mais ce dossier nécessite une entente politique", a déclaré M. Hariri, qui conduit la liste du courant du Future à Beyrouth II, lors d'une rencontre avec l'Association de l'Orientation et de la Réforme, à Tallet el-Khayyat. "Nous œuvrons inlassablement pour parvenir à cette loi dans les faits, et non pas en paroles", a-t-il affirmé. Il a accusé certains, qu'il n'a pas nommés, "d'avoir piégé ces jeunes et d'essayer maintenant de blâmer le Premier ministre".

Les familles des détenus islamistes avaient intensifié leur mouvement de protestation à l'approche des élections, réclamant l'adoption d'une loi d'amnistie générale ne souffrant aucune exception, en référence aux dérogations prévues par le projet de loi pour les crimes de terrorisme et ceux qui ont occasionné des victimes civiles et militaires.

Le chef de l'Exécutif a par ailleurs appelé les électeurs à "voter massivement le 6 mai afin de barrer la route à tous les projets qui prennent pour cible Beyrouth et la présence politique" du Courant du Futur, évoquant sans le nommer le Hezbollah. 

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avec le début de la prospection, le Liban face à de nouvelles perspectives

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

À table

Quatre mouloukhyés à goûter

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants