X

Sport

Débuts victorieux pour les jeunes Libanaises face à l’Irak

Tennis – Championnats d’Asie de l’Ouest U12
Tony Hayek | OLJ
28/03/2018 | 00h00

La Fédération libanaise de tennis a donné hier le coup d’envoi des championnats d’Asie de l’Ouest pour les garçons et les filles de moins de 12 ans, une compétition officielle qui qualifiera chacun des finalistes dans les deux catégories, pour les championnats d’Asie programmés au Kazakhstan à la fin de cette année et réservés à cette même tranche d’âge.
Le tirage au sort avait été effectué lundi sous la supervision de la Fédération asiatique de tennis représentée pour l’occasion par l’Iranien Amir Bourjai. Le Liban est tombé dans le groupe B, avec la Jordanie et l’Irak, alors que le groupe A, autrement plus relevé, est composé de l’Iran, du Qatar, du Yémen et de la Syrie.
Chez les filles, outre le Liban, seuls trois pays prennent part à cette compétition : l’Iran, la Syrie et l’Irak ; ils s’affronteront entre eux selon la formule championnat et les deux premiers seront automatiquement qualifiés pour le Kazakhstan.
L’équipe nationale masculine, entraînée par Thomas Weil, est composée des tennismen Freddy Stephan, Fady Baidan, et William Jad, alors que le capitaine de l’équipe nationale féminine, Mohammad Ataya, a sélectionné Maria Breidi, Youmna Fayçal et Anissia Hammoud.
Dans les rencontres disputées par les garçons hier, le Qatar a éprouvé les pires difficultés pour venir à bout du Yémen (3-2), tandis que la Jordanie et l’Iran ont facilement surclassé respectivement l’Irak et la Syrie, sur le même score de 3 à 0. Le Liban, que le tirage au sort avait laissé au repos pour la journée inaugurale, devrait entrer en lice ce matin face à la Jordanie, un adversaire largement à sa portée, du moins sur le papier, même si la vérité du terrain ne correspond pas toujours à la théorie.
Côté filles en revanche, les jeunes Libanaises n’ont éprouvé aucune peine à se débarrasser de leurs homologues irakiennes, sèchement battues par 3 points à 0. Même constat avec les Iraniennes, qui n’ont laissé que les miettes aux Syriennes en s’imposant sur le même score. Le vainqueur du choc Liban-Iran, prévu demain, devrait sans doute être sacré champion dans la catégorie féminine.
Les Libanaises espèrent rééditer la même performance qu’elles avaient réalisée l’année dernière dans cette même compétition, qui s’était déjà déroulée au Liban, sur les terrains en synthétique de l’Automobile et Touring Club du Liban (ATCL) : les benjamines locales avaient contre toute attente remporté le titre malgré le niveau très relevé de la compétition, alors que la sélection masculine avait effectué un excellent parcours avant de s’incliner en finale, récoltant tout de même la médaille d’argent.
L’intégralité des rencontres de cette compétition se déroule sur les cinq courts du Golf Club, dans la région de Jnah à Beyrouth.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué