Dernières Infos

Congrès de paix à Sotchi: l'opposition syrienne demande des précisions

AFP
22/01/2018

La principale instance de l'opposition syrienne a demandé lundi à la Russie des précisions sur le Congrès de paix pour la Syrie prévu le 30 janvier dans la station balnéaire russe de Sotchi, afin de déterminer ou non sa participation.

Le Comité des négociations syriennes (CNS), qui représente le spectre le plus large des groupes de l'opposition, "ne prendra pas de décision finale (...) avant d'obtenir des informations complètes de la Russie" sur ce congrès, a déclaré le négociateur en chef de l'opposition syrienne, Nasr Hariri, au début de sa rencontre à Moscou avec le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.
"Nous voulons avoir toutes les informations sur les participants, l'agenda et les objectifs" de cette réunion organisée à l'initiative de la Russie et de l'Iran, alliés du régime de Damas, ainsi que de la Turquie, soutien des rebelles, a-t-il précisé, selon ses propos traduits en russe.
"Malheureusement, pour l'heure, nous n'avons pas une vision claire de tout cela", a déploré M. Hariri.

En ce qui concerne une éventuelle solution politique du conflit syrien, "cela doit être des idées claires avec lesquelles l'opposition sera d'accord, des idées qui pourront réellement contribuer au règlement syrien", a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Lavrov a assuré M. Hariri que la Russie allait répondre à toutes les questions de l'opposition syrienne concernant le congrès à Sotchi.
"J'espère que vous êtes venus sans une approche partiale et que vous êtes disposés à une conversation franche et honnête", a-t-il déclaré, ajoutant compter sur "un échange constructif".

La visite de la délégation de l'opposition syrienne menée par Nasr Hariri intervient alors que la Russie va accueillir le 30 janvier à Sotchi, sur les rives de la mer Noire, le Congrès du dialogue national syrien, qui entend réunir des représentants du régime de Damas et des rebelles syriens pour chercher une solution pacifique au conflit en Syrie.

La Russie a invité à ce congrès "tous les principaux acteurs régionaux et internationaux", y compris les Kurdes syriens, selon M. Lavrov.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué