États-Unis

Le rapport américain sur la « menace » russe est infondé, dénonce le Kremlin

Le rapport du Sénat américain présentant la Russie et son président Vladimir Poutine comme une « menace » contre les États-Unis est sans fondement, et altère les relations entre Moscou et Washington, a dénoncé hier le Kremlin.
« Nous ne pouvons qu'exprimer nos regrets concernant cette campagne (contre la Russie), et rappeler une nouvelle fois que jusqu'à présent, toutes ces craintes, toutes ces accusations d'ingérence de notre pays (dans les élections américaines) n'ont aucun fondement », a ainsi déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. « Ce type de déclaration nuit non seulement aux relations entre les États-Unis et la Russie, mais aux États-Unis eux-mêmes », a regretté M. Peskov. « Lorsque (la menace russe) devient une obsession, cela ne crée pas les conditions idéales pour que se développent normalement » des relations entre Moscou et Washington, a-t-il encore souligné.
Dans un rapport de 206 pages, intitulé « Les attaques asymétriques de Poutine contre la démocratie en Russie et en Europe : implications pour la sécurité nationale américaine », les démocrates de la commission des Affaires étrangères du Sénat US se sont inquiétés d'une « menace (...) évidente contre notre sécurité nationale ». Face à cette « menace » russe, les démocrates dénoncent « l'indifférence » du président Donald Trump qui, selon eux, reste passif face aux attaques informatiques, de propagande ou autres du « régime corrompu de M. Poutine ».
Les relations entre Moscou et Washington, déjà mises à mal par le conflit syrien et la crise ukrainienne, se sont détériorées avec l'ouverture d'une enquête aux États-Unis sur des accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et des soupçons de collusion entre le Kremlin et l'équipe de campagne de M. Trump.

Source : AFP


Le rapport du Sénat américain présentant la Russie et son président Vladimir Poutine comme une « menace » contre les États-Unis est sans fondement, et altère les relations entre Moscou et Washington, a dénoncé hier le Kremlin.
« Nous ne pouvons qu'exprimer nos regrets concernant cette campagne (contre la Russie), et rappeler une nouvelle fois que jusqu'à présent, toutes...

commentaires (0)

Commentaires (0)