Moyen Orient et Monde

Cinq blessés légers dans une série de séismes au sud et à l’ouest de l’Iran

OLJ
12/01/2018

Six séismes de magnitude modérée ont été enregistrés hier en Iran, selon l'agence iranienne ISNA, près de deux mois après un tremblement de terre ayant coûté la vie à plus de 600 personnes. Un séisme de magnitude 5,1 a été ressenti tôt le matin dans la province de Kerman, dans le sud du pays, et une série de cinq autres secousses d'une magnitude comprise entre 5,0 et 5,6 a été enregistrée dans la journée dans la province de Kermanshah, dans l'ouest du pays, près de la frontière avec l'Irak, selon le Centre sismologique iranien de l'Université de Téhéran. Les épicentres des secousses telluriques ont été localisés respectivement dans les zones de Hedjak (environ 770 km au sud-est de Téhéran) et Soumar (570 km à l'ouest de Téhéran), a indiqué l'université. Pour chacun des six tremblements de terre, l'épicentre était situé en profondeur (entre 8 et 12 km sous la surface du sol, selon les relevés du centre sismologique), ce qui limite les risques de destruction et de victimes. Ainsi, selon l'agence ISNA, cinq personnes ont été légèrement blessées dans la province de Kermanshah. Selon la télévision d'État, les secousses n'ont pas fait de dégâts matériels majeurs. Les secousses ont également été ressenties à travers l'Irak, notamment dans le Kurdistan, frontalier de l'Iran.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

La soixante-treizième heure

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement se réunit aujourd’hui, mais la crise de confiance est trop profonde

Commentaire de Anthony SAMRANI

Le réveil d’une nation

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants