Rechercher
Rechercher

Culture

Génération Orient II : #11 Ghaith Abi Ghanem et Jad Melki, architectes, 27 et 28 ans

Ghaith Abi Ghanem et Jad Melki, architectes, 27 et 28 ans.

Ghaith&Jad. À voir ce logo épuré où leurs deux prénoms sont unis par une esperluette, à suivre les chorégraphies de leurs quatre mains acérées comme des dagues, infiniment raccords et accordées, labourant leurs maquettes ingénieuses tel un champ des possibles dont ils ont la garde partagée, on pourrait bêtement les envisager en Dupont et Dupond dupliqués par Autocad. Erreur. Les architectes Ghaith Abi Ghanem et Jad Melki se ressemblent tellement peu qu'ils sont indissociables. Avec leur alliance, ce double tranchant et complémentaire a creusé un fossé d'où surgit leur fièvre inventive, sous-tendue par un dialecte architectural anticonformiste. Mécanique du grand écart qui emboîte leurs différences et place leur binôme « un peu à part », pensent-ils. Au-dessus de la mêlée, plutôt.

Lire la suite

 

Ghaith Abi Ghanem et Jad Melki sont, après Alexandra el-Kahwagi, Charlie Prince, Timi Hayek, Etyen, Chrystèle Khodr,  Salim Azzam, Carlo Massoud, Farid Chéhab, Cynthia Merhej et Ayla Hibri, les onzième « soldats » de la deuxième édition de Génération Orient, un vaste projet de résistance culturelle lancé, le 17 mai 2016, par « L'Orient-Le Jour » en partenariat avec la Société générale de banque au Liban (SGBL). Génération Orient est uniquement axé sur deux postulats incontournables et indiscutables : la jeunesse et l'art. Parce que plus que tous les autres, ces deux moteurs peuvent assurer la renaissance et la sérénité du Liban.

Retrouvez ici la première édition de Génération Orient


Ghaith&Jad. À voir ce logo épuré où leurs deux prénoms sont unis par une esperluette, à suivre les chorégraphies de leurs quatre mains acérées comme des dagues, infiniment raccords et accordées, labourant leurs maquettes ingénieuses tel un champ des possibles dont ils ont la garde partagée, on pourrait bêtement les envisager en Dupont et Dupond dupliqués par Autocad. Erreur....

commentaires (1)

JE SALUE CES JEUNES TALENTUEUX ET LES DIX QUI LES ONT PRECEDE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

19 h 03, le 23 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • JE SALUE CES JEUNES TALENTUEUX ET LES DIX QUI LES ONT PRECEDE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 03, le 23 septembre 2017