Dernières Infos

Birmanie : Trudeau appelle à mettre fin aux violences

AFP
13/09/2017

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a appelé mercredi la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi à "mettre fin à la violence" ayant poussé plus de 379.000 personnes issues de la minorité rohingya à l'exode.

Lors de son entretien téléphonique avec Suu Kyi, le chef du gouvernement canadien lui a "exprimé ses profondes préoccupations quant à la situation des musulmans rohingyas", selon des éléments de la conversation publiés par les services du Premier ministre.

M. Trudeau a enjoint la dirigeante birmane de "mettre fin à la violence" et d'"assurer la protection des civils".
Le Premier ministre du Canada a "souligné l'importance du rôle de conseillère d'État en tant que leader moral et politique", et a demandé au gouvernement birman de "permettre le libre accès de représentants des Nations unies et d'organismes d'aide humanitaire internationale".

Aung San Suu Kyi, citoyenne d'honneur du Canada et prix Nobel de la paix, est sous le feu des critiques pour sa position ambiguë sur le sort de la minorité musulmane, dont les violences commises par l'armée birmane et les milices ont forcé plus de 379.000 d'entre eux à fuir, notamment vers le Bangladesh, selon les organisations humanitaires.

Un peu plus tôt mercredi, le gouvernement birman avait assuré qu'Aung San Suu Kyi s'adresserait la semaine prochaine à ses concitoyens dans un message de "réconciliation nationale et de paix". Elle a annulé son déplacement à New York où elle devait participer à l'Assemblée générale de l'ONU.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.