X

Culture

Quand Tom Cruise devient un drôle de trafiquant de drogue

À l’affiche

Après « Top Gun », Tom Cruise redevient pilote d'avion, mais d'un autre genre

31/08/2017

Ancien pilote à la Trans World Airlines (TWA) de 1966 à 1974, Adler Berriman, dit Barry Seal, est recruté par le cartel de Medellín pour faire passer de la drogue aux États-Unis par avion, en utilisant pour le trafic une piste d'atterrissage située au fin fond de la campagne de l'ouest de l'Arkansas. Alors qu'il travaillait avec les frères Ochoa pour le compte du cartel de Medellín et de Pablo Escobar, Seal se fait prendre en Floride en 1983. Il devient informateur pour la Drug Enforcement Administration (DEA), notamment dans le cadre d'opérations au Nicaragua, ainsi que pour la CIA et, par conséquent, selon la presse, « le témoin le plus important dans l'histoire de la DEA ». Plus tard, n'étant plus d'aucune utilité en tant qu'informateur, la DEA lâche Seal.

Basse altitude
La télévision ou les romans qui se sont penchés sur la vie de Barry Seal font de lui soit un portrait romantique dans un téléfilm de 1991 avec Dennis Hopper, La stratégie de l'infiltration, soit très réaliste, comme dans Smuggler's End : The Life and Death of Barry Seal, un livre écrit par l'ancien marine et agent du FBI, Del Hahn. Seal est dépeint sans exagération ni loufoquerie. « J'ai rencontré deux fois Seal personnellement après mon départ à la retraite. Chaque fois, il s'est montré très sympathique et avait beaucoup d'humour. Mais il n'était pas aussi intelligent et malin qu'il le pensait », dit l'ancien agent.

Dans ce film intitulé American Made et réalisé par Doug Liman, c'est Tom Cruise qui porte l'habit du trafiquant. Après Top Gun, il revient à bord des avions, mais cette fois de petits coucous pour épater et étonner par son rôle à contre-emploi. Il n'est ni le héros invincible ni même celui qui attire la sympathie par le sale boulot qu'il entreprend. Et pourtant...

Pilotes confirmés et passionnés, le réalisateur Doug Liman et l'acteur Tom Cruise se sont attelés à choisir la place et l'utilisation des avions dans le film. L'habileté de la star a même largement impressionné son réalisateur, qui confie au site AlloCine : « Tom a accompli lui-même toutes les scènes de vol, il a même acheminé un de nos avions jusqu'en Colombie. C'était une nouvelle expérience pour moi de travailler avec un acteur principal qui a un tel savoir-faire et une telle passion pour l'aviation. Tom était bien conscient que Barry Seal avait l'habitude de voler à basse altitude, et il était tout à fait prêt à relever le défi. »

Mis à part le jeu très réaliste de Tom Cruise, qui réussit à faire aimer le personnage de Barry Seal, un gars, au final, opportuniste et sans scrupules, les plans et les prises de vue à l'ancienne façon années 70 sont incroyables.

Parlant de la genèse du film, le producteur raconte : « Gary Spinelli (le scénariste) a commencé à me décrire en substance l'histoire de Barry Seal et le déroulement de ses aventures. L'homme n'était pas juste un trafiquant, c'était un mari et un père de famille aimant qui menait une double vie. Le genre d'histoire que j'avais clairement envie de raconter. »

Certes, le sujet est grave, l'époque aussi, avec le problème de la drogue, la crise au Nicaragua et toute cette ingérence américaine dans les pays sud-américains, dans le but soi-disant de combattre les communistes. Mais Doug Liman a réussi à réaliser un film léger et amusant, avec un Tom Cruise au meilleur de sa forme.

 

 

Pour mémoire

« La Momie » : Tom Cruise échoue dans cette mission impossible

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.