Liban

Abbas Ibrahim : Nous sommes un pays qui ne commet ni meurtres ni actes de représailles

OLJ
29/08/2017

« L'armée avait deux objectifs principaux qu'elle cherchait à atteindre, celui de libérer le territoire des terroristes et de connaître le sort des neuf militaires otages », a déclaré hier le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, lors d'un entretien accordé à Radio Liban. « Nous sommes un pays qui ne commet ni meurtres ni actes de représailles », a-t-il expliqué, soulignant l'engagement du Liban envers les dispositions du droit international et des droits de l'homme, et appelant à entamer main dans la main l'édification de l'État.
« Le traitement du dossier des militaires otages était très compliqué et difficile, tout au long des trois dernières années. Au début, pendant les trois premiers mois, les négociations étaient encore possibles et l'État islamique avait envoyé un médiateur qui avait aussitôt disparu », a raconté le général Ibrahim. « Depuis, il y a eu 13 autres médiateurs qui se sont avérés malhonnêtes », a-t-il ajouté. Il a par ailleurs souligné que « la source qui leur a précisé l'endroit des huit militaires leur a assuré la fuite du neuvième militaire avec Daech, mais il faut encore confirmer cette information ».
Il a enfin révélé que « le cameraman Samir Kassab et les deux évêques Boulos Yazigi et Youhanna Ibrahim ne sont pas entre les mains des jihadistes de Daech, qui n'ont pas d'informations à leur propos ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

POUR JUSTIFIER L,INJUSTIFIABLE !

gaby sioufi

mais oui general!aux gentils guerilleros ,
vous avez quand meme manque a vos devoirs en les privant de jouir d'une bonne pizza, une bouteille de biere, une glace comme dessert.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants