Liban

Youssef Saadé chez Geagea dans le cadre de la « normalisation » entre les Marada et les FL

Partis
S. B. | OLJ
23/08/2017

L'ancien ministre Youssef Saadé, cadre du parti des Marada de Sleiman Frangié, a été reçu par le président des Forces libanaises, Samir Geagea, à Meerab, ont annoncé hier les Marada dans un communiqué. La discussion a porté sur « le processus de coordination entre les deux partis, ainsi que sur les derniers développements politiques », indique le communiqué.

L'importance de cet entretien réside dans le fait qu'il intervient alors qu'un contentieux très lourd, lié au passé de guerre, oppose les deux partis, qui ont néanmoins décidé de normaliser leurs relations par la création d'un comité de coordination, dont les activités avaient été cependant suspendues suite à l'épisode de l'élection présidentielle en 2016, rappelle-t-on de source des Marada. Un épisode au cours duquel M. Geagea avait appuyé la candidature de l'actuel président Michel Aoun, sachant que M. Frangié était également candidat. Selon cette source, le comité a récemment repris le cours de son activité. La visite de Youssef Saadé s'inscrit donc dans cette logique.

Préparerait-elle la voie à une éventuelle alliance électorale Marada-FL ou, du moins, à une possible rencontre entre les leaders des deux partis ? « On parle de rétablissement des relations, mais il est encore prématuré d'évoquer une alliance ou même une rencontre », souligne-t-on de même source.
Même son de cloche auprès des Forces libanaises. Une source FL place, elle aussi, cette réunion dans le cadre de la « normalisation » des relations et de la volonté des deux partis de tourner la page du passé. Selon elle, il s'agit surtout de s'assurer que « les divergences de vues, qui sont nombreuses entre les deux partis (sur la question syrienne par exemple), ne se transformeront jamais en problèmes potentiels sur le terrain, ni en conflits majeurs ou en boycottage ». De même source, on rappelle que, dans le cadre de la redynamisation du comité de coordination, deux ministres des FL, Melhem Riachi et Ghassan Hasbani, avaient effectué précédemment des visites au leader des Marada. Selon la même source, toutefois, « même si rien n'empêche la rencontre entre les deux leaders, rien ne la rend impérative non plus sur le court terme ». « Il est très tôt pour dire où nous mènera ce processus », conclut-elle.

 

Pour mémoire

Hasbani chez Frangié : Les FL ouvertes à la coopération avec les Marada

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Geagea est bcp plus intelligents que ce que certains pensent !! et jamais il ne trahira "el 2adyeh" jamais il ne trompera le leg de bachir

Gebran Eid

GEAGEA SÈDE LE TERRAIN PATRIOTIQUE PETIT À PETIT À SAMI GEMAYEL, MAIS CE DERNIER EST INCAPABLE À SE SOULEVER.

LA TABLE RONDE

Je veux bien qu'il y ait unité des chrétiens et des libanais en général, l'union fait la force , mais UNITÉ DANS QUEL SENS DE L'HISTOIRE ?

Qui devrait rejoindre les thèses de l'autre ?
Geagea fait des petits pas DANS LE bon sens, avoir accepter le phare Aoun, les armes du hezb libanais résistant et avoir salué la victoire de cette dernière va dans le bon sens , il devrait continuer pour plus d'unite entre chrétiens.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA NORMALISATION ENTRE LES FORCES CHRETIENNES EST UNE NECESSITE DES PLUS URGENTES !

Khlat Zaki

Il est certain que Dieu est né au Liban-Nord.
Et du Liban-Nord viendra le salut.
Liban-Nord terre bénie entre toutes
Reprend ton rôle et ne me détrompe pas!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué