X

Sport

Faux pas du Liban face à la Nouvelle-Zélande

Basket-ball – Coupe d’Asie des nations
11/08/2017 | 00h00

Après des débuts en fanfare et une victoire probante face à la Corée du Sud en match d'ouverture, dans le cadre de la 29e édition de la Coupe d'Asie des nations de basket-ball, la sélection libanaise s'est inclinée hier dans la nuit face à l'équipe de Nouvelle-Zélande (86-82), lors de leur rencontre du groupe C sur le terrain du stade Nouhad Nawfal.

L'équipe nationale a trébuché sur une excellente sélection de Nouvelle-Zélande. Appliqués, les protégés de Paul Henare ont parfaitement négocié leur match contre les Libanais. Robustes en défense, les Néo-Zélandais ont proposé un jeu fluide et efficace. Les hommes de Ramunas Batautis ont joué à jeu égal avec leurs adversaires, mais une faute technique de Fady el-Khatib dans le premier quart-temps a fortement influencé la suite des événements. Obligé de quitter le parquet, l'absence du « Tigre » a lourdement pesé sur le déroulement de la rencontre. Bien que ce dernier ait ensuite marqué la bagatelle de 33 points, cela a été insuffisant face à un adversaire plus déterminé. La Nouvelle-Zélande enregistre ainsi sa seconde victoire consécutive, après sa promenade de santé (70-49) face au Kazakhstan en match inaugural.

Demain, le Liban affrontera le Kazakhstan, lors d'une rencontre jugée facile dans la mesure où le Kazakhstan semble être largement à la portée de la sélection du pays du Cèdre. En outre, le Liban nourrit de sérieux espoirs de remporter cette prestigieuse compétition, après deux échecs en finales en 2001 (Chine) et 2005 (Qatar).

Plus tôt en soirée, dans le groupe C aussi, la Corée du Sud s'était imposée face au Kazakhstan (116-55). Un score sans appel qui donne aux Coréens leur première victoire dans le tournoi. C'est également la différence de points (61) la plus grande lors d'un match depuis le début du tournoi.

 

(Lire aussi : Entrée en matière réussie pour le Liban qui domine la Corée)

 

 

Dans l'après-midi, dans le groupe D, le Japon avait battu Taïwan (87-49). Les Japonais, véritable métronome, ont largement dominé le match face aux Taïwanais. Ils ont pris 43 rebonds, ont réussi 10 paniers primés (à 3 points) sur 22 au tir et ont réalisé 21 passes décisives. Un peu plus tard, c'était l'Australie qui dominait Hong Kong. Les Australiens enregistraient ainsi leur seconde victoire consécutive alors que les Hongkongais subissaient leur seconde défaite de suite. L'équipe Down Under s'est imposée avec une différence de 41 points (99-58), prenant seule la tête de son groupe et restant invaincue. Hong Kong, battu lors du premier match par Taïwan, se retrouve dernier de sa poule.

Aujourd'hui, dans le groupe B, la Chine affrontera le Qatar. Tous deux tenteront d'inscrire leur première victoire pour éviter une élimination prématurée du tournoi. En effet, le perdant du match, qui débute à 13h30, sortira dès le 1er tour. En groupe B aussi, les Philippines seront opposées à l'Irak (16h00). Dans la poule A, l'Inde jouera contre la Jordanie (18h30) tandis que l'Iran sera opposé à la Syrie (21h00).

Signalons, enfin, que toutes les rencontres de cette Coupe d'Asie se disputent sur les parquets du stade Nouhad Nawfal, situé à Zouk Mikaël, qui a totalement été réaménagé pour correspondre aux normes strictes édictées par la Fédération asiatique de basket-ball.

 

 

Pour mémoire

Le jour J est enfin arrivé !

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué