X

La Dernière

L’élégance au laser

Mode
20/06/2017

À sa manière, Nada Sawaya a participé à la renaissance de Beyrouth dans les années 90, une fois éteints les derniers feux de la guerre civile. Elle venait de terminer sa formation en gemmologie et design de bijoux et avait installé sa boutique Chictok au centre Sodeco Square, pionnier à petite échelle des « malls » beyrouthins qui allaient bientôt transformer les habitudes locales du shopping. Son enseigne, qui proposait des bijoux et accessoires de créateurs, était une des premières du genre. Les crises de 2005 à 2008 la poussent à fermer boutique et s'inventer une nouvelle vocation. La créatrice a plus d'un tour dans son sac. C'est le cas de le dire puisque aussitôt elle se convertit à New York dans la maroquinerie de luxe et fait réaliser en Italie de véritables sacs manifestes, dessinés par elle, et qui se distinguent à la fois par leur sobriété raffinée et leur complexité exclusive.

Les sacs que dessine Nada Sawaya sous sa griffe éponyme, tant pour les moments de détente que pour accompagner une tenue en toutes circonstances, se distinguent par des poignées au tressage savant, des motifs découpés au laser, des textures souples et des cuirs exotiques et précieux, coupés et cousus main. Et c'est encore à Beyrouth qu'elle trouve sa clientèle la plus fidèle, et pour elle qu'elle revient, le 29 juin, pour trois jours, à The Gathering, Gemmayzé, puis au festival de Faraya Mzaar, invitant les inconditionnelles de la marque à poster leurs photos avec leur sac sur Instagram en échange de surprises.

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.