X

Liban

T. Joumblatt et le souvenir des victimes du 16 mars 1977

Tournée
OLJ
19/06/2017

Taymour Joumblatt s'est rendu hier dans plusieurs églises de la région du Chouf pour y déposer des couronnes de fleurs, rendant ainsi hommage aux victimes tombées le 16 mars 1977, suite à l'assassinat de Kamal Joumblatt. M. Joumblatt a insisté sur l'importance du vivre-ensemble comme seul garant de l'avenir du Liban, notamment en raison de la situation régionale actuelle. Il a également appelé à « tourner la page du passé et regarder plutôt vers l'avenir » .
M. Joumblatt s'est rendu à Batmeh, Maasser el-Chouf, Mazraet el-Chouf et au Barouk, où il a été reçu par des personnalités religieuses et des notables. « Je vous promets de rester à vos côtés, d'essayer de faire de notre mieux pour le bien du pays et d'œuvrer pour la préservation du vivre-ensemble dans tout le Liban, et dans la Montagne particulièrement », a-t-il déclaré lors de son discours.

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUELQU,UN OSA DEMANDER PARDON POUR SES FAUTES PASSEES ... QU,EN EST-IL DU CAMELEON W.J. ?

Pierre Hadjigeorgiou

Le passé ne sera enterré que lorsque son père sera pendu haut et cours pour tous les crimes qu'il a commis entre 1970 et 1990, entre autre la trahison de son pays aux dépends de forces étrangères et les massacres répétitifs qu'il a commandé. Avant cela personne n'oubliera plus, même si pour l’intérêt suprême il y a pardon.

George Khoury

hallali sur les Chretiens dans les annees 70/80...et maintenant on viens fleurir leur tombe. On est suppose pardonner et je ne me souviens pas de quelques excuses que ce soit...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Dabké avec Bachir

Commentaire de Scarlett HADDAD

Retour sur un passé douloureux...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.