X

Sport

Le Homenetmen double la mise et se rapproche du titre

Basket-ball – Championnat du Liban seniors
19/05/2017 | 00h00

Le club du Homenetmen a créé une énorme surprise en remportant son duel face au Club sportif de Beyrouth, dans le fief de ce dernier à Manara (79-82), pour la deuxième rencontre entrant dans le cadre de la finale du championnat du Liban de basket-ball de première division.
Homenetmen mène par deux victoires à zéro dans cette série disputée au meilleur des sept manches (l'équipe qui remporte quatre matches sera sacrée championne) et possède désormais un confortable matelas de protection, sans compter également l'avantage non négligeable du terrain, après cette précieuse victoire acquise sur les terres de son adversaire.
Ce dernier a paru aussi emprunté que lors de la première confrontation qui s'était déroulée il y a quelques jours au centre sportif de Mezher, et sans l'éclatante forme de son Nigérian Aminu Alade, auteur d'un match énorme ponctué de 26 points, le Riyadi n'aurait jamais pu suivre la cadence infernale imposée par le Homenetmen. L'équipe de Joe Moujaess, qui rêve du premier titre de champion de son histoire, a pu compter cette fois encore sur ses stars, notamment l'Américain Dwayne Jackson (23 points) et Fady el-Khatib, qui, après une grosse frayeur due à un choc subi dans les premières minutes de jeu, a repris progressivement ses esprits et largement contribué au succès des siens en inscrivant 18 points.

Les filles du Club sportif
Le troisième face-à-face est prévu ce soir à partir de 20h45 sur le terrain du Homenetmen à Mezher, et le Riyadi, qui a grillé son joker, n'a plus le droit à l'erreur s'il veut encore garder l'espoir de conserver un titre qu'il détient depuis la saison 2012-2013.
Côte féminin, les joueuses du Homenetmen ont raté, quant à elles, une belle occasion d'être sacrées championnes du Liban, en s'inclinant hors de leurs bases face au Riyadi (74-64), lors de la troisième rencontre d'une finale qui se joue au meilleur des cinq matches.
Le Homenetmen compte surtout sur Angel McCoughtry, auteure de 31 points, soit quasiment la moitié du score réalisé par son équipe, pour remporter ce titre tant convoité, car la sortie de l'Américaine dans les dernières minutes de la rencontre après cinq fautes commises a précipité la défaite de la formation d'Antélias, alors que les deux clubs étaient jusqu'alors au coude à coude.
Côté Riyadi, Aishah Sutherland a fait une fois de plus étalage de toute sa classe en inscrivant à elle seule 32 points.
Le Homenetmen garde intactes ses chances de remporter le titre, et peut-être même dès ce soir en cas de victoire à domicile sur son terrain du centre Mezher.

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Abrogation, dites-vous ?

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.