Dernières Infos

Quatre vedettes réparées en Italie remises aux gardes-côtes libyens

AFP
15/05/2017

Le ministre italien de l'Intérieur Marco Minniti a remis lundi aux gardes-côtes libyens quatre vedettes réparées en Italie, dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans la lutte contre l'immigration clandestine en Méditerranée.

Les équipages des quatre navires ont été formés en Italie, a précisé M. Minniti aux journalistes à Tripoli. Ils auront pour mission de "surveiller les eaux territoriales libyennes (...) et contribuer, avec l'Italie et l'Europe, à la sécurité en Méditerranée", a-t-il déclaré, selon ses propos traduits en arabe.

Les navires devaient être remis à la Libye en 2014. Mais l'opération a pris du retard en raison des violences et de la situation instable dans le pays, a précisé à l'AFP un officier de la marine libyenne. Le ministre italien a précisé que six vedettes supplémentaires devraient être remises à la Libye prochainement, après la formation ces prochaines semaines des équipages par le ministère italien de l'Intérieur. "Les gardes-côtes disposeront bientôt de dix bateaux en tout", a-t-il dit.

La marine libyenne se plaint régulièrement du manque de moyens pour faire face aux flots de migrants qui tentent la périlleuse traversée de la Méditerranée sur des embarcations de fortunes.

Lors de sa brève visite à Tripoli, M. Minniti a discuté avec le chef du gouvernement libyen d'union (GNA), Fayez al-Sarraj, des moyens de lutter contre l'immigration clandestine, en particulier depuis les frontières sud de la Libye d'où transitent la majorité des migrants avant d'atteindre les côtes libyennes.

La Libye peine à contrôler les 5.000 kilomètres de frontière avec notamment le Soudan, le Tchad et le Niger.
La situation a empiré après la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, les passeurs profitant du chaos qui règne en Libye pour envoyer chaque année des dizaines de milliers de migrants à destination de l'Italie, située à 300 kilomètres des côtes libyennes.
En 2016, 181.000 migrants, un record, étaient parvenus en Europe via les côtes italiennes, dont 90% en provenance de Libye.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants