Dernières Infos

Bombes incendiaires sur les provinces d'Idleb et de Hama

Reuters
10/04/2017

Des avions syriens ou russes ont largué des bombes incendiaires contre certains secteurs des provinces d'Idleb et de Hama, quelques jours après une attaque au gaz dans la région, ont rapporté lundi des employés des services de secours et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Moscou et l'armée syrienne n'ont fait aucune déclaration pour le moment concernant ces bombardements.

Selon l'OSDH, les Russes ont introduit de la thermite, une substance incendiaire, dans les bombes que leurs appareils ont larguées samedi et dimanche sur Sarakeb, dans la province d'Idleb, et, plus au sud, sur la ville d'Al-Latamenah, dans la province de Hama.

Un employé des services de secours présent à Sarakeb a déclaré que les avions avaient largué sur la localité des bombes au phosphore, mais il a ajouté ne pas avoir entendu parler de thermite.

Selon lui, le recours au phosphore n'a rien de nouveau.

"C'est normal, c'est fréquemment utilisé", a dit Laith Abdallah, de la Défense civile syrienne, autrement appelée "Casques blancs", un organisme de secours qui travaille dans les zones tenues par les insurgés.

Dans des vidéos postées sur les réseaux sociaux dimanche, on voit des substances en flammes frapper Sarakeb et propager d'importants incendies.

Selon l'OSDH, la thermite a été utilisée pour la première fois dans le conflit syrien en juin 2016 par l'armée du régime de Damas.

Ces nouveaux bombardements interviennent après le tir de missiles de croisière américains contre une base aérienne de l'ouest de la Syrie, vendredi, en riposte à ce que Washington présente comme une attaque au gaz menée par l'aviation syrienne contre la localité de Khan Cheikhoun, qui a fait des dizaines de morts.

La Syrie dément toute utilisation d'armes chimiques et nie être l'auteur de l'attaque contre Khan Cheikhoun, située dans le sud de la province d'Idleb.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué