Dernières Infos

Le Hamas ferme le point de passage entre Gaza et Israël

AFP
26/03/2017

Le Hamas a fermé dimanche le point de passage entre la bande de Gaza qu'il dirige et Israël après l'assassinat d'un de ses responsables, que le mouvement islamiste palestinien a imputé à l'Etat hébreu.

Depuis que Mazen Faqha a été abattu vendredi par balles, le Hamas a accusé Israël, laissant entendre que cet "assassinat" avait été perpétré par "des collaborateurs" en lien, selon le procureur général de Gaza Ismaïl Jaber, avec "le Mossad", les services israéliens de renseignement.

Dans le cadre de l'enquête "ouverte en urgence", le ministère de l'Intérieur à Gaza précise dans un communiqué avoir fermé le point de passage d'Erez pour une durée indéterminée, probablement pour empêcher toute exfiltration de ces présumés assassins.

Des membres des services de sécurité étaient déployés dimanche le long des frontières de la bande de Gaza, bordée par Israël et l'Egypte, et les sorties en mer étaient également interdites, ont ajouté des responsables gazaouis.

Israël n'a fait aucun commentaire sur la fermeture du point de passage côté gazaoui ni sur le meurtre de Mazen Faqha.

Son épouse, Nahed Assida, a appelé dimanche "les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza à répondre à cet assassinat". "Le prix du sang de mon mari se trouve entre vos mains", a-t-elle encore lancé à Gaza lors d'une conférence sur les Femmes.

Samedi, des milliers de partisans du Hamas avaient crié "Vengeance" et "Mort à Israël" pendant le cortège funéraire de Mazen Faqha, en forme de défilé militaire.

Selon des médias israéliens, M. Faqha dirigeait des cellules de la branche armée du Hamas en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 50 ans par Israël et séparé géographiquement de la bande de Gaza par l'Etat hébreu.

Il avait été arrêté et condamné à de la prison pour des attaques suicide qui avaient tué des Israéliens durant la deuxième intifada entre 2000 et 2005.

Il a ensuite fait partie du millier de prisonniers palestiniens libérés en 2011 en échange du soldat israélien Gilad Shalit, que le Hamas détenait depuis cinq ans, et avait été transféré vers Gaza.

Le passage d'Erez, dans le nord de la bande de Gaza, est la seule porte d'entrée et de sortie pour les personnes entre l'enclave palestinienne et Israël. Un autre point de passage, Kerem Shalom, est réservé au passage des marchandises. Ce dernier était toujours ouvert dimanche, selon des responsables palestiniens.

La bande de Gaza est soumise depuis dix ans à un blocus de la part d'Israël et les deux parties se sont livrées trois guerres depuis 2008.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois sommets pour un résultat

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.