Rechercher
Rechercher

Liban - Camps palestiniens

Tentatives de rétablir le calme à Aïn el-Héloué après des affrontements

Les affrontements armés qui avaient débuté jeudi soir dans le camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué, à la lisière de Saïda, se sont poursuivis jusqu'à l'aube. Ces affrontements, qui ont opposé des combattants du mouvement Fateh à des éléments du groupuscule islamiste Jund el-Cham, ont fait en tout deux morts et trois blessés.
Des contacts avaient été établis dans la soirée de jeudi en vue de rétablir le calme, mais la trêve n'a pas tenu longtemps. Une bombe a explosé à la rue Fouqani, blessant une femme, alors que des tirs intensifs dans le quartier ont provoqué la mort d'un Palestinien.
Parallèlement, une rixe a éclaté hier dans les locaux du Fateh faisant un mort, Ibrahim Hussein. Jihad Abd el-Moati, responsable du décès d'Ibrahim Hussein, a été par la suite arrêté et livré aux services de renseignements de l'armée.

Tentatives de calmer la situation
Le président de la République Michel Aoun a reçu hier une délégation du Hamas présidée par Moussa Abou Marzouk, vice-président du bureau politique du mouvement islamiste. Les membres de la délégation ont assuré que « les efforts seront poursuivis pour réaliser la réconciliation palestinienne ». La discussion a également porté sur « la situation des camps palestiniens au Liban et l'importance de la coordination avec les services de sécurité libanais ».
Le Premier ministre Saad Hariri a également reçu la délégation du Hamas. À l'issue de la réunion, M. Abou Marzouk a exprimé l'espoir « d'une bonne organisation de la direction palestinienne » et souhaité « la participation politique de tous les groupes, loin de la marginalisation de qui que ce soit ». « La réunion avec M. Hariri a été axée sur la situation sécuritaire dans les camps des réfugiés palestiniens au Liban, et sur les moyens de lutter contre la violence et l'instabilité », a-t-il dit. « Nous nous sommes également attardés sur la situation palestinienne, a-t-il ajouté, d'autant que tout ce qui se passe dans la région a un grand impact sur la cause palestinienne et sur son avenir. »
La délégation s'est ensuite réunie avec l'ancien Premier ministre Tammam Salam, en présence notamment du représentant du Hamas au Liban, Ali Baraké. « Nous avons tenu M. Salam informé des derniers efforts déployés pour assurer la réussite de la réconciliation palestinienne, ainsi que l'importance qu'attache notre mouvement à sa réalisation », a dit M. Baraké. « Nous considérons que l'union au niveau de la direction palestinienne constitue, avec la résistance, l'arme la plus efficace contre l'occupation », a-t-il ajouté.
Le représentant du Hamas a ensuite précisé que les discussions ont porté sur la situation dans les camps palestiniens au Liban, et assuré que « le peuple palestinien au Liban tient à la paix civile et restera toujours aux côtés du pays pour préserver son unité, sa sécurité et sa stabilité ». « Nous avons également insisté sur l'importance de traiter le dossier de la présence palestinienne au Liban dans son ensemble, à savoir l'aspect politique, humanitaire, social, légal et sécuritaire », a-t-il poursuivi, avant de conclure : « Rien ni personne ne pourra ôter aux Palestiniens leur droit au retour en Palestine. »

Les affrontements armés qui avaient débuté jeudi soir dans le camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué, à la lisière de Saïda, se sont poursuivis jusqu'à l'aube. Ces affrontements, qui ont opposé des combattants du mouvement Fateh à des éléments du groupuscule islamiste Jund el-Cham, ont fait en tout deux morts et trois blessés.Des contacts avaient été établis dans la...
commentaires (3)

DESARMEZ-LES !

LA LIBRE EXPRESSION

21 h 40, le 26 mars 2017

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • DESARMEZ-LES !

    LA LIBRE EXPRESSION

    21 h 40, le 26 mars 2017

  • L'armée "ne peut pas rentrer" légalement , dans les camps palestiniens , vu les engagements antérieurs de l'état ,en signant "les accords du Caire" ...il faudrait donc abroger d'abord ces accords.....

    M.V.

    12 h 50, le 26 mars 2017

  • QUE L'ARMÉE LIBANAISE RENTRE ENFIN DANS CHAQUE CAMPS PALESTINIEN ET Y FASSE RÉGNER L'ORDRE ET LES LOIS LIBANAISE CELA SUFFIT DE PARTAGER LA SOUVERAINETÉ AVEC EUX !!

    Bery tus

    05 h 59, le 25 mars 2017

Retour en haut