Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Visite secrète en Syrie du commandant militaire américain au Moyen-Orient

Le général Joseph Votel, commandant des opérations militaires américaines au Moyen-Orient, a effectué une visite vendredi en Syrie pour rencontrer des dirigeants des Forces démocratiques syriennes (FDS), selon le porte-parole de cette coalition antijihadiste soutenue par Washington. Cette visite secrète du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) est une première sous l'administration du président Donald Trump, investi le 20 janvier.
Alliés sous la bannière des FDS, des combattants arabes et kurdes luttent contre le groupe jihadiste État islamique (EI) depuis fin 2015 dans le nord de la Syrie, avec le soutien de la coalition internationale dirigée par Washington. Le 6 novembre les FDS ont lancé une vaste offensive pour capturer Raqqa, le principal fief des jihadistes en Syrie, mais elles font du surplace depuis des semaines.
Elles ont annoncé fin janvier avoir reçu pour la première fois des véhicules blindés américains, la nouvelle administration de Donald Trump leur promettant « plus de soutien » dans leur lutte contre l'organisation jihadiste.
Le général Votel « a visité aujourd'hui des zones qui sont sous notre contrôle, et a rencontré plusieurs commandants des FDS », a indiqué le porte-parole des FDS, Talal Sello, dans un communiqué en ligne. Il a décrit la réunion comme étant « la confirmation du soutien américain à nos forces ».
Mais un porte-parole du général Votel, le colonel John Thomas, a indiqué que le responsable américain n'avait pas formulé de promesses spécifiques en matière d'armements.


Le général Joseph Votel, commandant des opérations militaires américaines au Moyen-Orient, a effectué une visite vendredi en Syrie pour rencontrer des dirigeants des Forces démocratiques syriennes (FDS), selon le porte-parole de cette coalition antijihadiste soutenue par Washington. Cette visite secrète du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) est une première...

commentaires (0)

Commentaires (0)