Dernières Infos

Sept soldats saoudiens tués récemment à la frontière avec le Yémen

AFP
14/02/2017

Au moins sept soldats saoudiens ont été tués à la frontière avec le Yémen en moins d'une semaine, ont rapporté les médias officiels à Riyad.

L'agence officielle saoudienne SPA a publié depuis jeudi des photos de funérailles de ces soldats qualifiés de "martyrs" en indiquant qu'ils avaient trouvé la mort en "défendant les frontières sud" de l'Arabie saoudite.
La dernière annonce a été faite tard lundi et la SPA a indiqué que le père du dernier soldat tué s'est dit "fier du sacrifice" de son fils.

L'Arabie saoudite est à la tête d'une coalition arabe sunnite qui intervient militairement au Yémen contre les rebelles chiites Houthis, accusés de liens avec l'Iran.
Les rebelles et leurs alliés, les partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, multiplient les tirs et les incursions en territoire saoudien. Il ont lancé aussi plusieurs missiles contre l'Arabie saoudite.
Les nouvelles pertes saoudiennes portent à 122 le nombre de tués, civils et militaires, à la frontière depuis l'intervention saoudienne au Yémen en mars 2015.

Au Yémen même, les forces pro-gouvernementales tentent toujours d'avancer vers le nord après avoir pris le contrôle vendredi de la ville côtière de Mokha dans l'ouest du pays.
Les derniers combats ont fait lundi soir huit morts parmi les rebelles et trois dans les rangs des forces loyalistes, selon des sources militaire et médicale.

Six soldats pro-gouvernement ont par ailleurs été tués mardi matin lorsque leur convoi a été visé par "erreur" par l'aviation de la coalition arabe au nord de Mokha, selon une source militaire.
A Taëz, grande ville du sud-ouest encerclée par les Houthis, un adolescent de 14 ans, Hilmi Abda, est mort dans un tir de roquette des rebelles sur des habitations, a indiqué à l'AFP un membre d'une association locale, Akram Chawafi.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué