Dernières Infos

Iran: la justice annule la peine de mort de six mineurs

AFP
09/02/2017

La justice iranienne a annulé la peine de mort de six jeunes condamnés pour un meurtre commis alors qu'ils étaient encore mineurs, a rapporté jeudi le quotidien réformateur Shahrvand.

"Le parquet avait demandé l'annulation de la peine de mort de dix personnes conformément à l'article 91 de la loi pénale islamique, six demandes ont été acceptées et la peine de mort a été cassée en ce qui les concerne", a déclaré Abbas Jafari Dolatabadi, procureur général de Téhéran.

Selon la loi, lorsqu'un mineur ayant commis un meurtre ne comprend pas la "nature" de son crime, il n'est pas condamné à mort mais seulement à payer le prix du sang (diyeh) à la famille de la victime.

En Iran, les mineurs ayant commis un meurtre peuvent être condamnés à mort, mais la pendaison est appliquée seulement lorsque le jeune atteint l'âge de 18 ans. La nouvelle loi, adoptée il y a trois, permet désormais de ne pas appliquer la condamnation à mort.
M. Dolatabadi n'a pas précisé le sort des quatre autres jeunes.

Les Organisations internationales de défense des droits de l'Homme mais aussi des ONG iraniennes ainsi que des acteurs de la société civile demandent régulièrement à la justice iranienne de ne pas exécuter des jeunes condamnés à mort pour des meurtres commis alors qu'ils étaient mineurs.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants