Dernières Infos

Allemagne: sept salafistes "policiers de la charia" acquittés

AFP
21/11/2016

Sept salafistes, qui avaient porté des vestes siglées "police de la charia" notamment pour recommander à des clients de discothèque de ne pas boire d'alcool, ont été acquittés lundi dans l'ouest de l'Allemagne, a-t-on appris auprès d'une source judiciaire.

Le tribunal de Wuppertal a jugé que les accusés, qui avaient patrouillé ainsi vêtus en septembre 2014 dans les rues de cette ville industrielle de Rhénanie du Nord-Westphalie où vit une forte communauté musulmane, n'avaient pas violé la loi interdisant le port d'uniforme dans les rassemblements publics.
Cette loi visait à l'origine les défilés de nostalgiques du parti nazi.
Ces vestes n'étaient "ni militantes ni intimidantes", a expliqué le tribunal, selon un porte-parole.

La Cour d'appel de Düsseldorf avait décidé en mai que ces hommes devaient être poursuivis en justice, contredisant une décision préalable du tribunal de Wuppertal de ne pas engager de poursuites.

Les salafistes avaient "patrouillé" dans les rues de Wuppertal, interpellant des passants notamment pour qu'ils n'écoutent pas de musique ou ne misent pas d'argent dans une salle de jeux.
Ils étaient menés par l'un des prédicateurs les plus connus en Allemagne, Sven Lau, actuellement poursuivi par la justice allemande pour "soutien à une organisation terroriste" en Syrie.

Ce converti de 35 ans est soupçonné d'avoir recruté en 2013 deux candidats au jihad près de Düsseldorf.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarllet Haddad

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants