Liban

Hommage à Samir Frangié : Égalité et liberté

11/10/2016

Samir Frangié a passé sa vie entière à déployer des efforts pour résoudre une contradiction.

Quand, dans sa jeunesse, il a défendu l'égalité, il s'est heurté à une réalité, à savoir que l'égalité ne pouvait être assurée qu'en amputant les libertés de ceux qui sont le mieux lotis.
Quand, plus tard, il a défendu la liberté, il a découvert que la garantie de la liberté d'action de chacun à sa guise nuit à l'égalité.
Toute l'histoire de Samir peut se lire dans un livre ouvert où l'humanisme a beaucoup plus de valeur que les calculs froids de la politique, où le sens de la paix et du dialogue prend le dessus sur les confrontations, les ruptures et les chocs de civilisations.
Samir a été et reste un maître pour moi, non seulement en politique, mais aussi au quotidien. Nos extractions montagnardes et notre polyvalence représentent notre espace commun.
Mais, aux côtés de Samir, « dans la Cité », l'apprentissage consiste à laisser la paix emplir son âme et, surtout, à accepter la différence, à l'exploiter afin qu'elle devienne source de richesse.
L'égalité et la liberté, deux principes fondamentaux de la Révolution française.
Pour ce qui est du troisième, la fraternité, je peux dire que je suis immensément fier de considérer Samir comme mon frère.
Samir mérite sa décoration.
Merci Emmanuel Bonne !

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

La soixante-treizième heure

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement se réunit aujourd’hui, mais la crise de confiance est trop profonde

Commentaire de Anthony SAMRANI

Le réveil d’une nation

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants