X

Dernières Infos

Aristide B., Libanais en vacances à Nice : "J'ai eu l'impression d'être à Beyrouth"

témoignage
15/07/2016

Aristide B.*, Libanais de 36 ans, se trouvait sur la Promenade, à Nice, au moment où un camion a foncé sur les promeneurs pendant les festivités du 14 Juillet, faisant au moins 84 tués selon le dernier bilan toujours provisoire. "Nous étions entre amis", raconte ce conseiller financier.

"Vers 22h26 ou 27, les feux d'artifices étaient terminés. La Promenade était bondée de gens, de touristes, d'enfants, de familles. A peine dix minutes plus tard, tout le monde s'est mis à courir, c'était la pagaille, ça hurlait de tous les côtés", se souvient-il.

Aristide B. explique ne pas avoir vu le camion qui a semé la mort sur la Promenade des Anglais. Il n'a toutefois pas échappé au spectacle de l'horreur. "J'ai vu des corps joncher le sol, une fois le camion passé. J'ai vu du sang partout...", lâche-t-il d'une voix étouffée. "Durant les premières minutes qui ont suivi l'attentat, nous ne comprenions rien. Mais j'ai eu l'impression d'être à Beyrouth, en voyant les gens déboussolés, les enfants qui pleuraient, les femmes cherchant leurs proches", raconte-t-il en référence aux récents attentats qui ont secoué la capitale libanaise.

Vers 23h, Arisitide B. est rentré à l'hôtel où il réside. "J'étais en vacances... On voulait fêter la Bastille. C'était mon avant-dernier jour à Nice".

 

*La personne interviewée n'a pas souhaité donner son nom de famille.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque à la libanaise

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!