Dernières Infos

Syrie : la coalition anti-EI inquiète du renforcement d'al-Nosra

La coalition internationale qui combat l'organisation de l'Etat islamique (Daech) en Syrie et en Irak s'inquiète de la montée en puissance du Front al Nosra, branche syrienne d'el-Qaëda.

Les chefs d'Etat et de gouvernement américain, français, allemand, britannique et italien ont eu samedi un échange sur la situation en Syrie en marge du sommet de l'Otan à Varsovie. Ils en ont tiré la conclusion qu'ils devaient aussi coordonner leur action contre ce groupe rival de Daech mais engagé comme lui contre le régime de Bachar el-Assad, a déclaré François Hollande à des journalistes.

Pour le chef de l'Etat français et ses homologues, le recul de Daech sur le terrain est "incontestable". "Mais il faut (...) faire pression pour que la négociation politique, qui a été suspendue, puisse trouver sa traduction et pour que nous évitions aussi que d'autres groupes, à mesure que Daech est affaibli, ne se renforcent", a-t-il dit.

"On voit bien qu'al-Nosra peut se renforcer", a-t-il ajouté. "Il faut se coordonner pour continuer les actions contre Daech mais qu'il y ait aussi, entre tous les protagonistes dans le cadre de la coalition, une action contre al-Nosra qui puisse être également efficace."


La coalition internationale qui combat l'organisation de l'Etat islamique (Daech) en Syrie et en Irak s'inquiète de la montée en puissance du Front al Nosra, branche syrienne d'el-Qaëda.


Les chefs d'Etat et de gouvernement américain, français, allemand, britannique et italien ont eu samedi un échange sur la situation en Syrie en marge du sommet de l'Otan à Varsovie. Ils en ont...