Rechercher
Rechercher

Agenda - Énergie

Un nouveau centre régional pour les métiers de l’eau

La cérémonie d’inauguration du nouveau centre de formation et d’information des métiers de l’eau.

Le ministre de l'Énergie et de l'Eau, Arthur Nazarian, a inauguré jeudi un nouveau centre régional de formation et d'information aux métiers de l'eau.
« Présenté en 2008, le projet a dû attendre 2014 pour obtenir le label de l'Union pour la Méditerranée – (UPM), une organisation qui fait la promotion de l'intégration économique et des réformes démocratiques dans 16 pays voisins situés au sud de l'UE », explique le directeur général des Ressources hydrauliques et électriques du ministère de l'Énergie, Fadi Comair « Son budget, estimé à 7 millions d'euros sur 4 ans – environ 8 millions de dollars –, a été financé par les gouvernements français, italien, grec ainsi que par l'Union européenne », poursuit-il. Ce montant doit notamment servir à construire le bâtiment qui doit accueillir le centre, qui devrait être achevé « d'ici à un an et demi », selon M. Comair, et qui sera hébergé d'ici là dans les locaux du ministère de l'Énergie Le budget doit également permettre d'en couvrir les frais de fonctionnement au cours des quatre prochaines années.
Le centre est divisé en deux départements : l'un destiné à la formation aux métiers de l'eau, l'autre qui doit centraliser les données relatives aux ressources hydrauliques en Méditerranée. Le département de formation doit être financé par l'Agence française de développement (AFD) et mis en place en collaboration avec l'Office international de l'eau (OIEAU). M. Nazarian s'est félicité dans son discours du fait que « le Liban a été choisi pour accueillir ce centre régional ».


Le ministre de l'Énergie et de l'Eau, Arthur Nazarian, a inauguré jeudi un nouveau centre régional de formation et d'information aux métiers de l'eau.« Présenté en 2008, le projet a dû attendre 2014 pour obtenir le label de l'Union pour la Méditerranée – (UPM), une organisation qui fait la promotion de l'intégration économique et des réformes démocratiques dans 16 pays voisins...