Rechercher
Rechercher

Liban - Municipales

Pharaon pour le respect du principe de l’égalité à Beyrouth

Le ministre du Tourisme Michel Pharaon. Photo Ani

Le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a plaidé hier pour le respect du principe de l'égalité au sein du conseil municipal de Beyrouth, où les élections sont prévues le 8 mai prochain. « Nous devons respecter le principe de l'égalité à la municipalité de Beyrouth. Le cachet particulier de la ville implique plus de discussions et de consultations que de compétition », a-t-il déclaré. « Il est toujours un peu compliqué de choisir les candidats, compte tenu de la façon dont le conseil municipal est construit et de la présence de plusieurs partis politiques et communautés religieuses », a-t-il souligné. « Nous travaillons à faciliter le dialogue entre les différentes forces politiques afin d'arriver à une formule acceptable qui réunira des figures de la société civile pouvant travailler pour le bien de la ville », a indiqué M. Pharaon, laissant ainsi entendre que la gestation de la liste des composantes du 14 Mars à Beyrouth est encore loin d'être finalisée.
Il a par ailleurs évoqué le soutien du chef du courant du Futur, Saad Hariri, à la candidature de l'ingénieur Jamal Itani à la présidence de la municipalité. « Nous remercions M. Hariri avec qui nous sommes continuellement en contact sur la question des municipales, a indiqué M. Pharaon. Nous soutenons son appui à Jamal Itani, qui bénéficie d'une expérience importance dans le public et dans le privé. Nous espérons que sa candidature sera couronnée de succès », a-t-il dit.
Concernant les candidatures au poste de vice-président de la municipalité, M. Pharaon a rappelé que le patriarche grec-orthodoxe, Élias Audi, désigne traditionnellement les candidats. « Mgr Audi a dernièrement nommé un candidat pour les prochaines élections. Le nom sera bientôt divulgué, en espérant que d'ici là, nous aurons avancé dans les discussions concernant le reste des candidats », a souligné M. Pharaon. « Nous sommes actuellement en train de mener des pourparlers avec les députés et les forces politiques et religieuses afin de déterminer les autres candidats aux élections. Ces discussions pourront prendre encore quelques jours », a-t-il révélé.


Le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a plaidé hier pour le respect du principe de l'égalité au sein du conseil municipal de Beyrouth, où les élections sont prévues le 8 mai prochain. « Nous devons respecter le principe de l'égalité à la municipalité de Beyrouth. Le cachet particulier de la ville implique plus de discussions et de consultations que de compétition », a-t-il...

commentaires (2)

PARTOUT ET DE TOUS : L,ACCORD DESD BARBUS OU LES NOMINATIONS PAR LES BARBUS... ET C,EST : LA BARBODEMOCRATIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! ON AVANCER A PAS DE GEANT VERS LE 22e SIECLE... JE VEUX DIRE B.C. DU TEMPS NEANDERTHALIEN !!!

OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

10 h 23, le 20 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • PARTOUT ET DE TOUS : L,ACCORD DESD BARBUS OU LES NOMINATIONS PAR LES BARBUS... ET C,EST : LA BARBODEMOCRATIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! ON AVANCER A PAS DE GEANT VERS LE 22e SIECLE... JE VEUX DIRE B.C. DU TEMPS NEANDERTHALIEN !!!

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

    10 h 23, le 20 avril 2016

  • Concernant les candidatures au poste de vice-président, le "byzantin romanisé" a rappelé : "Que le patriarche grec-orthodoxe de Beyrouth désigne traditionnellement les candidats. Et qu'il a déjà nommé un pour ces élections. Le nom sera bientôt divulgué, en espérant que nous aurons avancé dans les discussions concernant le reste des candidats. Nous sommes en train de mener des pourparlers avec les forces religieuses afin de déterminer les autres candidats." ! C'est une loya jirga ou une élection ; ou quoi ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    02 h 56, le 20 avril 2016

Retour en haut