Dernières Infos

Le Canadien tué en Syrie avec les Kurdes "était très heureux" de combattre

AFP
05/11/2015

John Gallagher, un ancien militaire canadien tué dans une attaque suicide menée par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), "était très heureux" de combattre aux côtés des forces arabo-kurdes en Syrie, a expliqué sa mère jeudi à la télévision CTV.

"Il était très heureux d'être là-bas", a déclaré Valérie Carder, qui avait appris à son retour du travail mercredi la mort de son fils. Elle a été annoncée par les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis au sein de laquelle combattait le Canadien.

Après avoir été informée par un journaliste de la mort de John Gallagher, Valérie Carder a posté sur le compte Facebook de son fils l'information de sa disparition. "Je suis désolée que certains d'entre vous reçoivent cette annonce par ce biais", a-t-elle écrit. John Gallagher avait servi dans un régiment canadien en Bosnie pendant six mois en 2003 puis avait quitté l'armée faute d'avoir l'assurance de pouvoir repartir en mission à l'étranger.
"Il était très fier de ses états de service" dans l'armée canadienne, a dit sa mère.

C'est en mai dernier qu'il avait rejoint les forces kurdes côté irakien "où il a pris part au conflit" contre le groupe EI "presque immédiatement". Mais, selon elle, déçu du manque d'action, "il a pris la décision d'aller en Syrie" deux mois après, en passant d'une unité à l'autre. "Il était très heureux dans l'unité dans laquelle il avait été versé récemment", a poursuivi Valérie Carder sur la chaîne CTV.

Il y a quelques jours, la coalition arabo-kurde syrienne avait annoncé le lancement d'une offensive contre des territoires contrôlés par l'EI dans la province de Hassaké, notamment contre les villes d'al-Hol et Chaddadé.
C'est aux abords de la ville d'al-Hol que le jeune canadien de 32 ans a été tué dans l'attaque suicide.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué