X

Diaspora

D’Amérique latine ou d’Europe, ils réalisent le rêve de découvrir le Liban

Activités

Une centaine de jeunes issus de communautés d'émigrés libanais dans le monde auront la chance de passer un séjour cet été dans la terre de leurs ancêtres.

Naji FARAH | OLJ
04/05/2015

Plus de 200 jeunes descendants de Libanais et amis du Liban se sont inscrits pour participer au voyage RJLiban de retour aux sources, qui aura lieu du 9 au 30 juillet au Liban. Seuls cent candidats seront choisis par tirage au sort le 6 mai, car tel est le nombre de parrainages reçu par notre association pour couvrir les frais de séjour (sans le billet d'avion). Toute personne ou société souhaitant participer à ce programme et encourager cette initiative seront les bienvenus, l'objectif étant d'offrir leur premier voyage à des jeunes qui souhaitent découvrir le pays de leurs ancêtres (s'inscrire ou nous contacter sur www.rjliban.com).
La moitié des jeunes enregistrés viennent d'Argentine, le quart du Brésil. Les autres sont issus du Mexique, du Chili, de France, de Colombie et d'ailleurs. Il y a 45 % d'hommes et 55 % de femmes. Leur moyenne d'âge est de 33 ans, et 40 % d'entre eux ont moins de 25 ans.
Voici quelques-uns de leurs commentaires recueillis à partir de lettres de motivation, dans lesquelles ils décrivent la raison de leur amour pour le Liban.

Les descendants de Libanais
« C'est merveilleux que nos compatriotes nous offrent la possibilité de retrouver nos racines, quelle belle opportunité!» dit Yaël Ali Abdala (Batavia, Argentine, 39 ans).
« Je suis historien, arrière-petit-fils d'immigrés libanais, je prépare une maîtrise sur le rôle des Libanais dans la construction de la cité de São Paulo : architecture et espaces sociaux, et ce auprès de l'Université de São Paulo », renchérit Renato Cristofi Brancaglione (São Caetano do Sul, Brésil, 26 ans)
Agustin Cader (Viedma, Argentine, 20 ans) se dit « enchanté de connaître le pays de ses grands-parents et de suivre de près l'étude de la culture moyen-orientale, pour la transmettre plus tard à ses enfants, afin qu'à leur tour ils fassent pareil pour leurs enfants ».

Les amies du Liban
Le rêve de Jennifer Quintão Moreira (Paraná, Brésil, 21 ans) « est de connaître le Liban ». « Gagner ce voyage serait une réalisation plus que spéciale dans ma vie ! poursuit-elle. Ce serait magnifique de pouvoir perfectionner mes connaissances sur la culture arabe. »
« J'aimerais beaucoup bénéficier de cette bourse, dit Beatriz Primo de Mendonça (Londrina, Brésil, 18 ans). Il y a quatre mois, j'ai rencontré une Libanaise qui est devenue une grande amie. Elle m'a tout raconté du pays, et changé l'idée que je m'étais fait auparavant. Comme elle, je souhaite découvrir combien ce pays est merveilleux. J'aime découvrir des lieux, des personnes et des cultures différentes. Je ne veux pas laisser passer cette chance. »

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les matchs d’aujourd’hui

  • Angleterre
    Panama

    24/06

    15h00 (GMT+3)

  • Japon
    Sénégal

    24/06

    18h00 (GMT+3)

  • Pologne
    Colombie

    24/06

    21h00 (GMT+3)

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué