Dernières Infos

Des soldats syriens battant en retraite exécutent 23 prisonniers

AFP
25/04/2015

Des membres des forces gouvernementales syriennes ont exécuté au moins 23 prisonniers en se retirant de la ville de Jisr al-Choughour, prise en totalité samedi par des combattants d'Al-Qaïda et de groupes rebelles islamistes, a rapporté une ONG.

"Des membres des services du renseignement militaire ont exécuté 23 prisonniers avant de se retirer de la zone de l'hôpital national dans le sud-ouest de Jisr al-Choughour", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, les prisonniers étaient détenus dans un bâtiment de fortune près de cet hôpital.

Les informations sur ces exécutions ont commencé à filtrer après la prise de cette ville stratégique de la province d'Idleb (nord-ouest) par des combattants du Front Al-Nosra --la branche syrienne d'Al-Qaïda-- et des rebelles islamistes.

Al-Nosra a aussi fait état d'exécutions, et mis en ligne des images sur un de ses comptes Twitter officiels, montrant les corps d'au moins 14 hommes dans une salle en béton, certains entassés les uns sur les autres, sur un sol maculé de sang.

"Un massacre a été perpétré par l'armée +noussaïri+ (terme péjoratif désignant les alaouites, la minorité dont est issu le président syrien Bachar al-Assad, NDLR) près de l'hôpital national avant leur retrait de Jisr al-Choughour", indique la légende d'une des photos publiées par le groupe jihadiste.

Le mois dernier, des exécutions similaires de prisonniers par les forces gouvernementales fuyant la capitale provinciale Idleb, avaient également été rapportées par l'OSDH et d'autres sources.

Au moins 15 corps avaient été découverts dans le centre de détention du renseignement militaire à Idleb, après sa prise le 28 mars par Al-Nosra et des rebelles.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué