Rechercher
Rechercher

Société civile

Helpforleb : pour les ONG et les causes de tous bords, un portail vers le monde

Une nouvelle plateforme de financement collectif, « crowd funding », est mise à la disposition des ONG et/ou de causes sociales, humanitaires ou environnementales. L'adresse : www.helpforleb.com

Les créatrices de helpforleb.com, lauréates du concours de Nabad : Diana Soussa à gauche et Nadine Farah à droite, entourant Étienne Wansa, un autre volontaire de l’ONG.

Une plateforme commune qui aide à financer un vaste éventail de projets humanitaires ou écologiques lancés par des associations ou des individus : il fallait y penser. Helpforleb est un jeune site qui a à peine un an d'âge. Il donne à ses usagers la possibilité de faire des donations pour la cause de leur choix parmi celles qu'il expose sur sa page d'accueil. Des causes à 100 % libanaises, crédibles, non partisanes et non sectaires : tels sont les critères de leur choix. Les usagers ont également la possibilité de diriger leurs dons vers une ONG.
L'idée a été lancée par deux jeunes femmes au grand cœur, Diana Soussa et Nadine Farah, qui exercent toutes deux des métiers de publicistes et sont sensibilisées aux causes humanitaires. « J'ai personnellement résidé à Dubaï durant plusieurs années, raconte Diana Soussa. J'ai remarqué que mon intérêt envers mon pays d'origine faiblissait à mesure que les mois passaient. Il est en effet difficile pour les Libanais de l'étranger de rester impliqués quand ils n'ont pas accès à l'information sur les moyens de soutenir telle ou telle cause humanitaire dans leur pays. » Nadine a débarqué dans le monde de l'humanitaire quand, à la suite de l'attentat d'Achrafieh qui a coûté la vie à Wissam el-Hassan en 2012, elle s'est engagée avec des amis à collecter de l'argent pour aider la famille d'une des victimes civiles, à travers une page Facebook. « Le financement collectif (ou apport du public dans le processus de collecte de fonds) n'en était qu'à ses premiers balbutiements, souligne-t-elle. C'est actuellement une tendance dans le monde. »
Il y a environ un an, les deux femmes unissent leurs efforts, aidées d'une poignée d'autres volontaires, pour créer l'ONG « Little push » qui gère le site www.helpforleb.com. Ce site a la particularité d'exposer un certain nombre de causes d'une grande diversité, donnant aux usagers la possibilité de soutenir la cause et/ou l'ONG de leur choix en tout anonymat (ou pas, s'ils le désirent), en payant en ligne. De la plus petite somme à la plus grande, le donateur n'aura jamais eu plus de liberté et de facilité à soutenir la cause de son choix. « La formule est particulièrement pratique pour les émigrés, qui peuvent continuer à aider les enfants du pays à partir de leur pays d'adoption, souligne Diana. Pour les ONG, ce public était auparavant inaccessible. »
D'un point de vue pratique, chaque cause est postée durant 90 jours. Actuellement, en ouvrant la page d'accueil du site, le donateur a le choix d'aider l'Association de l'Union féminine à créer un atelier de couture pour les femmes rurales, de soutenir Georges et Lyna Abou Adal qui comptent escalader le Kilimandjaro et collecter autant de dollars que les 5 895 mètres de ce sommet pour Heartbeat, de contribuer à la création d'un passage piétons avec Kunhadi, d'aider Norma, une handicapée qui confectionne des articles en crochet, par le biais de l'Association de responsabilité civique, de planter des arbres à Jezzine avec Jouzour Loubnan, d'assister des familles du Akkar par le biais de la Banque alimentaire libanaise, de donner un coup de main aux adolescents à besoins spéciaux de Fista, ou encore de participer à l'expansion de la réserve des Cèdres du Chouf. Sur une autre page se trouve la liste des quelque 19 ONG, parmi les plus grandes du pays, vers lesquelles les donations peuvent être acheminées sans passer par des causes précises.

Un paiement en ligne sécurisé
« Chaque cause est postée sur le site durant 90 jours, souligne Diana. Une vidéo, souvent réalisée par notre groupe de volontaires, aide à faire la promotion de la cause et à en expliquer la teneur. Pour chacune d'entre elles, les informations suivantes sont fournies : la somme à atteindre, le nombre de jours qui restent, les dons effectués et le pourcentage de financement réalisé. »
Helpforleb est une histoire de collaboration : il est vrai que le site confère une visibilité aux ONG, mais celles-ci ont un rôle à jouer en faisant connaître la plateforme ou en ajoutant un lien qui renvoie à leur propre site. Les objectifs des ONG sont réalisés avec plus ou moins de succès : Diana se souvient de la fulgurante réussite de Himaya qui a pu, en quinze jours, cumuler la somme de dix mille dollars pour organiser une colonie de vacances à l'intention de trente enfants victimes d'abus.
Dans un site de paiement en ligne, la confiance est un facteur indispensable. Si les administrateurs du site ont choisi les ONG en fonction de leur réputation, comment réussissent-ils à convaincre les donateurs de leur propre crédibilité ? « Ce qui nous a permis, à la base, de créer notre plateforme, c'est un prix d'une valeur de 15 000 dollars que nous avons remporté, explique Diana. Le concours était organisé par Nabad, l'incubateur d'arcenciel, avec le soutien d'USAid. Cela nous a conféré une crédibilité dès le départ. »
D'un point de vue financier, la participation des ONG est gratuite, mais le site prélève 7 % des sommes collectées en vue de couvrir ses frais et les services qu'il rend aux associations. L'entreprise est à but non lucratif et toute l'équipe est formée de volontaires, mais l'objectif du site est d'être durable.
De son côté, le donateur, une fois qu'il a choisi d'apporter sa contribution à une cause particulière, doit suivre un cheminement précis : cliquer sur l'icône « support now », préciser la somme qu'il veut offrir (de 1 à 1 000 dollars, somme maximale par manipulation, sachant qu'il est possible de faire plus d'une contribution), cocher sur la case « anonyme » si on le veut, ou alors écrire son nom, et, enfin, donner ses coordonnées qui restent confidentielles. L'usager est ensuite dirigé vers un « e-payment Net Commerce », ou programme de paiement sécurisé en ligne, qui est accessible à partir de tous les pays. « L'un des avantages de ce système est que le donateur peut suivre le cheminement de sa donation à tout moment », précise Diana.
Les deux jeunes femmes ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Dans le cadre de leur ONG « Little Push », qui se spécialise dans les outils de communication innovants, elles devraient bientôt créer une nouvelle plateforme régionale axée sur les causes des réfugiés dans cette partie du monde. Leur credo : sensibiliser le public et transformer des citoyens passifs en militants actifs, en un un clic. Vaste programme en perspective...


Une plateforme commune qui aide à financer un vaste éventail de projets humanitaires ou écologiques lancés par des associations ou des individus : il fallait y penser. Helpforleb est un jeune site qui a à peine un an d'âge. Il donne à ses usagers la possibilité de faire des donations pour la cause de leur choix parmi celles qu'il expose sur sa page d'accueil. Des causes à 100 %...

commentaires (1)

Simplement: "Bravo!"

Yves Prevost

07 h 01, le 15 janvier 2015

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Simplement: "Bravo!"

    Yves Prevost

    07 h 01, le 15 janvier 2015