Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Liban : la rencontre Nasrallah-Bogdanov aurait été mouvementée

La dernière rencontre entre le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah et le vice-ministre russe des Affaires étrangères et envoyé du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov aurait été mouvementée, croit savoir le quotidien saoudien al-Watan, dans son édition de dimanche.

M. Bogdanov aurait proposé le 6 décembre au chef du Hezbollah la possibilité de nommer un nouveau président syrien afin de superviser un gouvernement de transition, selon des sources citées par al-Watan. Le leader chiite aurait réagi violemment, faisant savoir à son interlocuteur que Bachar el-Assad était une "ligne rouge". Ces propos auraient exaspéré le diplomate russe, qui aurait fait savoir à l'issue de sa rencontre que les discussions sur la crise syrienne devraient concerner les chefs d’État uniquement.

Lors de sa tournée au Liban, l'émissaire russe avait rencontré plusieurs pôles politiques, afin de passer en revue la situation locale dans toutes ses dimensions, sécuritaire et politique, avec l'accent mis sur la vacance présidentielle et ses répercussions.

Par ailleurs, vingt-huit opposants syriens ont été invités par la Russie à une réunion prévue après la mi-janvier pour préparer un éventuel dialogue avec le régime.


La dernière rencontre entre le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah et le vice-ministre russe des Affaires étrangères et envoyé du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov aurait été mouvementée, croit savoir le quotidien saoudien al-Watan, dans son édition de dimanche.
M. Bogdanov aurait proposé le 6 décembre au chef du Hezbollah la possibilité...