Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Syrie : un important chef rebelle meurt de ses blessures

Le chef d'un des plus importants groupes rebelles syriens, blessé la semaine dernière dans un raid aérien, est décédé, ont annoncé lundi les rebelles et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Le chef du groupe Liwa al-Tawhid, "Abdel Qader Saleh est tombé en martyr", affirme le mouvement sur sa page Facebook. L'OSDH a confirmé son décès. "Abdel Qader Saleh, connu sous le nom de Hajji Marea, a succombé après avoir été touché jeudi dernier lors d'un raid aérien contre une base de la direction du groupe", a affirmé l'ONG syrienne.
"Il avait été transporté en Turquie et est mort à l'hôpital avant le transfert de sa dépouille en Syrie pour les funérailles", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

Le raid de jeudi avait aussi tué Youssef al-Abbas, connu sous le nom d'Abou al-Tayyeb, chef des renseignements du même groupe.

Les deux hommes se trouvaient à bord d'une voiture lorsque le raid s'est produit et un autre haut responsable du groupe rebelle Abdelaziz Salamé, a été blessé.

Après l'attaque, Liwa al-Tawhid avait arrêté 30 personnes soupçonnées d'être des informateurs du régime de Bachar el-Assad.

Abdel Qader Saleh était le chef des opérations de cette organisation, et était considéré de fait comme son chef. Liwa al-Tawhid, proche des Frères musulmans, avait été le principal mouvement ayant participé à la prise d'Alep en juillet 2012. Cette organisation compte 8.000 hommes et avait rejeté l'autorité de la Coalition nationale de l'opposition, qui regroupe les mouvement l'ensemble des mouvements d'opposition.

Il était connu et respecté dans la région et sur Facebook les rebelles et les militants lui rendent hommage. Sa mort intervient alors que l'armée a avancé dans la région d'Alep.


Le chef d'un des plus importants groupes rebelles syriens, blessé la semaine dernière dans un raid aérien, est décédé, ont annoncé lundi les rebelles et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).Le chef du groupe Liwa al-Tawhid, "Abdel Qader Saleh est tombé en martyr", affirme le mouvement sur sa page Facebook. L'OSDH a...