Rechercher
Rechercher

Liban

Hamadé dénonce « le style milicien » du ministre des Télécoms

Le député Marwan Hamadé a estimé hier que le ministre des Télécoms Nicolas Sehnaoui aurait pu « présenter une demande au Conseil des ministres pour amender la décision assignant à Ogero la garde des équipements qui font partie des dons chinois ». Au lieu d’opter pour ce recours, M. Sehnaoui « a choisi un style milicien par excellence, en entrant par effraction dans la salle d’équipements ». Le ministre des Télécoms avait effectué vendredi une tournée au deuxième étage d’un bâtiment appartenant à son ministère, afin d’entrer dans la chambre qui abrite des équipements que la Chine avait offerts au Liban en 2007, en vertu d’un accord bilatéral approuvé par le Conseil des ministres. Selon le communiqué du ministère des Télécoms, la clé électronique aurait été perdue, amenant le ministre à briser la serrure de la chambre des équipements.
« Ces manœuvres nous rappellent aujourd’hui une époque précédente, où Bkerké a été visé par un obus, le ministère des Finances occupé et les étudiants manifestant pour la liberté, réprimés », a poursuivi M. Hamadé. Il a déploré dans ce cadre « les comportements chevaleresques tant au niveau de l’électricité qu’au niveau des télécoms, où certains ministres gâtés outrepassent les lois, conformément à un plan visant à abattre l’État de droit ». Et de conclure : « Ce n’est pas par hasard que l’esprit de dictature, latent depuis des décennies chez certains, s’identifie à la logique absolutiste suivie par d’autres depuis des années. »
Le député Marwan Hamadé a estimé hier que le ministre des Télécoms Nicolas Sehnaoui aurait pu « présenter une demande au Conseil des ministres pour amender la décision assignant à Ogero la garde des équipements qui font partie des dons chinois ». Au lieu d’opter pour ce recours, M. Sehnaoui « a choisi un style milicien par excellence, en entrant par effraction dans la salle...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut