Actualités

À la culture par la culture Fady NOUN

OPINION
03/07/2008
Où trouver une culture assez formidable pour détrôner dans le cœur d’une partie de la communauté chiite la « wilayet el-fakih » comme moteur d’identité et d’action ? Tel est le défi lancé aux démocrates libanais. Car il est clair que, pour vaincre le Hezbollah, c’est par la culture que nous devons passer, pas par les armes. Démocrates libanais, disons-nous ? Mais où sont-ils ? Tous les partis représentatifs de ce que nous tenons pour un courant souverainiste sont des partis de personnes où l’allégeance est au chef et où le pouvoir se transmet de père en fils. Même le Courant patriotique libre s’est transformé, par mimétisme, en un parti de personnes. Saluons au passage l’habileté du Hezbollah à se présenter comme société alternative à la démocratie libanaise, et à vouloir défendre ses armes, même quand leur utilité est en voie de disparition. Le Hezbollah n’est plus en contact direct, géographiquement, avec l’ennemi, et le retour des prisonniers lui ôte un prétexte de plus pour lutter contre Israël. Reste un lopin de terre facile à récupérer par la diplomatie. Société militariste, le Hezbollah est un parti armé qui aurait déjà pris le pouvoir et balayé les institutions, s’il n’avait en face de lui l’armée. Saluons cette armée qui fait barrage à la pensée unique, mais relevons combien fragile est cette institution, obligée d’être neutre pour continuer d’être une. En fait, une armée puissante et motivée, tant que l’ennemi auquel elle fait face n’est pas son propre peuple, mais une armée fragile et menacée, quand l’adversaire interne est défendu par sa communauté. Y a-t-il un espoir de sortir de ce cercle infernal ? Oui, par la culture de l’unité nationale, par la démocratie. Allons à la culture par la culture. Et souhaitons que les fusées entassées par le Hezbollah pour le jour du jugement d’Israël finiront par se rouiller, inutiles et inutilisables, dans un réseau de tunnels disloqué par un tremblement de terre sélectif.

À la une

Retour au dossier "Actualités"

Dernières infos

Les signatures du jour

Billet de Kenza OUAZZANI

Le mauvais pari du gouvernement

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants