Rechercher
Rechercher

Monde - Témoignages

Entre rejet et séduction, ces électeurs d’origine arabe face au Rassemblement national

Comme de nombreux Français, ces votants constatent que le parti d’extrême droite s’est normalisé au fil des ans, mais certains continuent de le craindre. 

Entre rejet et séduction, ces électeurs d’origine arabe face au Rassemblement national

Sébastien Chenu, vice-président du Rassemblement national (RN), à gauche, aux côtés d’Éric Ciotti, leader contesté du parti Les Républicains (LR), et de Marine Le Pen, leader du RN, lors d’une conférence de presse dans le cadre de la campagne pour les prochaines élections législatives françaises, à Paris, le 24 juin 2024. Gonzalo Fuentes/Reuters

Fadi* se remémore encore, il y a vingt-deux ans, l’électrochoc provoqué par la qualification au second tour de l’élection présidentielle de Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front national, devenu en 2018 Rassemblement national (RN). Plus d’un million...
Fadi* se remémore encore, il y a vingt-deux ans, l’électrochoc provoqué par la qualification au second tour de l’élection présidentielle de Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front national, devenu en 2018 Rassemblement national (RN). Plus d’un million...
commentaires (10)

Comme disait Camus la lâcheté inspire plus que le courage ! Il est facile de jeter l’opprobre sur des communautés par rapport à d’autres surtout quand les aïeux de ces injustes n’ont rien fait pour la France ! De plus ces communautés on les a isolé dans les banlieues sans oublier un passé d’esclavage puis de colonisés et enfin d’exploités chez eux pour leurs matières premières et dans les métropoles pour des bras qui auraient pu servir à bâtir leur pays! Alors de grâce quand on veut distinguer soyons très distingués !

PROFIL BAS

12 h 56, le 07 juillet 2024

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Comme disait Camus la lâcheté inspire plus que le courage ! Il est facile de jeter l’opprobre sur des communautés par rapport à d’autres surtout quand les aïeux de ces injustes n’ont rien fait pour la France ! De plus ces communautés on les a isolé dans les banlieues sans oublier un passé d’esclavage puis de colonisés et enfin d’exploités chez eux pour leurs matières premières et dans les métropoles pour des bras qui auraient pu servir à bâtir leur pays! Alors de grâce quand on veut distinguer soyons très distingués !

    PROFIL BAS

    12 h 56, le 07 juillet 2024

  • Il y a un amalgame que l'on devrait éviter de faire entre les differentes communautés étrangères, il existe des "personæ gratæ" issus de l'Afrique subsaharienne et des pays du Maghreb qui imposent un communautarisme et revendiquent des droits particuliers ( ethniques, religieux, sexuels) et les autres qui font des efforts d'intégration, qui se plient aux valeurs de la république française et qui respectent leur pays d'accueil.. Ces personnes ne devront absolument rien craindre des mesures contraignantes à venir, si d'aventure, ce qui se dessine, le RN l'emporterait.

    C…

    12 h 09, le 07 juillet 2024

  • Concernant le vote des franco libanais en france: La sécurité et le pouvoir d'achat priment, ce que la clique au pouvoir en France n'a pas réussi à résoudre. Concernant l'immigration. Macron a promis une immigration gérée mais la loi sur l'immigration a été censurée dans ses dispositions les plus importantes par le Conseil constitutionnel dont les 2/3 de ses membres sont nommés par le Président et le 1er ministre. Bizarre. Immigration aussi: Dans leurs pays d'origine, les memes immigrés, délinquants en France, sont respectueux des lois. En France le problème est plutot dans la permissivité.

    Moi

    11 h 59, le 07 juillet 2024

  • Malheureusement, la culture manque au sein des populations françaises. Pour l’exemple de « Fatima ». Si c’est vraiment son prénom? Il faut qu’elle sache qu’au Portugal, il existe SAINTE FATIMA et de nombreuses catholiques ont pour prénom FATIMA. En revanche, je connais en france un musulman africain ayant pour prénom ERWIN . Tout comme les WALID, FADI etc… libanais chrétiens… Ne jamais se fier aux prénoms ou aux apparences. C’est pour cela, je crois qu’avec le RN, seuls les immigrés NON européens ( UE) en situation irrégulière seraient dans le collimateur quelque soit la religion.

    LE FRANCOPHONE

    11 h 43, le 07 juillet 2024

  • Pourquoi les prénoms ont été modifiés si vraiment rien n'est à craindre

    Fadi Moghrabi Darghouth

    07 h 19, le 27 juin 2024

  • Les français / franco libanais votent sur la base de leur vie, leur soucis en FRANCE Que les français de l’étranger votent pour celle/ ceux qui leur convient sur la base de leur vie à l’étranger. ceux qui parlent d’Israel, de gaza etc.. le vote ne concernera jamais ces pays!!! Mais de leur vie au quotidien EN FRANCE. Du pouvoir d’achat, l’immigration illégale, la sécurité, les retraites… VOICI ce qui intéresse les français et franco libanais dans leur vie au quotidien non Gaza et cie !!! Quant au liban?? Que les responsables libanais ASSUMENT leurs responsabilités. ET NON les députés FRANÇAIS!

    LE FRANCOPHONE

    17 h 12, le 26 juin 2024

  • L'important est de voter pour le parti qui est le moins "amoureux" d'Israel , le reste n'a aucune importance actuellement !

    Chucri Abboud

    15 h 12, le 26 juin 2024

  • La France 2024 = Liban 1975 La messe est dite et quoi que soit le résultat des élections le 9 Juillet, s'il n'y a pas majorité absolue pour la droite, ni le RN ni LR ni LFI, ni aucun groupe ou parti ne pourra rien faire. Macron le sait. Il a preferre

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    11 h 40, le 26 juin 2024

  • Faut pas mélanger « les libanais » avec certains autres pays dits « arabes » mais qui sont « africains du nord et non arabes. D’ailleurs même le libanais n’est pas essentiellement arabe. Le libanais n’est pas lié à des affaires de deals, de drogues, de délinquance, de violence, de gangs de quartiers… Les libanais , ( sauf rares corrompus de haut niveau, liés à des scandales politiques et de gouvernement), les libanais investissent, travaillent et ne vivent PAS aux crochets de la république française. Musulmans et chrétiens : les libanais ne sont pas concernés par le ras le bol des citoyens FR

    LE FRANCOPHONE

    10 h 18, le 26 juin 2024

  • "Je suis du côté de l’immense majorité d’entre eux qui vivent leur foi de manière tout à fait paisible dans le respect des règles républicaines". "Je suis d’accord avec le fait qu’on doive filtrer un maximum et que les gens qui ne méritent pas de rester en France puissent être renvoyés chez eux parce qu’il y a plein de délinquance liée à l’immigration". Dans ces deux phrases, tout est dit.

    Yves Prevost

    06 h 24, le 26 juin 2024

Retour en haut