Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Tensions

La Corée du Nord construit des routes et murs dans la zone démilitarisée, selon l'agence sud-coréenne

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, le 1er juin 2024 à Pyongyang. AFP PHOTO/KCNA VIA KNS

L'armée nord-coréenne a construit des routes et des murs à l'intérieur de la zone démilitarisée qui la sépare du Sud (DMZ), a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap samedi.

Les activités de construction se déroulent au nord de la ligne de démarcation militaire (MDL) qui traverse la DMZ en son milieu, a indiqué Yonhap, citant une source militaire anonyme.

Cet article fait suite à un incident survenu la semaine dernière, au cours duquel les forces sud-coréennes ont effectué des tirs de sommation après que des soldats nord-coréens eurent brièvement franchi la MDL. Les autorités sud-coréennes ont déclaré qu'il s'agissait probablement d'une incursion accidentelle.

"Récemment, l'armée nord-coréenne a érigé des murs, creusé le sol et construit des routes dans certaines zones situées entre la ligne de démarcation militaire (MDL) et la ligne de démarcation nord de la DMZ", a déclaré la source militaire, selon Yonhap, samedi, qui a ajouté ne pas savoir exactement ce qu'ils construisaient.

Interrogée sur l'article de Yonhap, l'armée sud-coréenne a déclaré dans un communiqué qu'elle "suivait et surveillait de près les activités de l'armée nord-coréenne" et qu'une "analyse plus approfondie était nécessaire". Elle a ajouté qu'elle ne pouvait pas communiquer la réponse sud-coréenne à ces actions "pour garantir la sécurité du personnel qui procède à une opération", sans donner plus de détails.

L'agence d'espionnage sud-coréenne a déclaré cette semaine à l'AFP qu'elle avait détecté des signes indiquant que la Corée du Nord démolissait des sections d'une ligne de chemin de fer reliant les deux pays.

La guerre de propagande entre les deux Corées s'est intensifiée ces dernières semaines. La Corée du Nord a envoyé plus d'un millier de ballons transportant des déchets vers le Sud, les décrivant comme des représailles aux ballons de propagande envoyés dans l'autre sens par des activistes anti-Pyongyang.

Dans la foulée, la Corée du Sud a recommencé à diffuser des chansons de K-pop et des émissions d'information en direction du Nord, à l'aide de haut-parleurs installés à la frontière.

La reprise de la campagne de haut-parleurs a incité Kim Yo Jong, la puissante sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, à brandir la menace d'une "nouvelle contre-mesure" non spécifiée.

La Corée du Nord contrôle strictement le flux d'informations parvenant à l'intérieur de ses frontières et est extrêmement sensible à l'accès de sa population aux contenus sud-coréens, en particulier à la culture pop.


L'armée nord-coréenne a construit des routes et des murs à l'intérieur de la zone démilitarisée qui la sépare du Sud (DMZ), a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap samedi.

Les activités de construction se déroulent au nord de la ligne de démarcation militaire (MDL) qui traverse la DMZ en son milieu, a indiqué Yonhap, citant une...