Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Présidentielle au Liban

Bassil s'entretient avec Fayçal Karamé


Bassil s'entretient avec Fayçal Karamé

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Gebran Bassil lors de notre podcast "Aux urnes citoyens !", face à notre co- rédacteur en chef Anthony Samrani. Photo OLJ

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Gebran Bassil s'est entretenu mardi matin avec Fayçal Karamé, député de Tripoli proche du Hezbollah, dans le cadre de son initiative visant à débloquer la présidentielle au Liban.

A l'issue de la réunion, le leader chrétien a affirmé que l'impasse politique ne peut être résolue « qu'à travers une entente sur un président », selon des propos relayés par des médias locaux. « Il n'y a aucun intérêt à ce que le vide présidentiel perdure car cela nuit au pays », a-t-il ajouté. M. Bassil a également estimé que « personne ne peut diriger le pays en excluant l'autre camp », relevant que « tout pari sur la victoire d'une partie sur une autre est une perte ».

De son côté, Fayçal Karamé a précisé que « l'unique voie pour résoudre la crise est le dialogue ou les consultations ». Il a également souligné que ce que le président du Parlement Nabih Berry a proposé est clair et constitue une feuille de route ».

Le chef du CPL a entamé lundi une tournée auprès des principaux protagonistes politiques dans le cadre de son initiative visant à débloquer l'élection présidentielle, 18 mois après la fin du mandat de Michel Aoun, le 31 octobre 2022. Il s'est entretenu lundi en fin de matinée avec le président de la Chambre, Nabih Berry et des représentants de l'opposition (les Forces libanaises, les Kataëb, le bloc du Renouveau et des parlementaires relevant de la contestation). A l'issue de sa réunion avec M. Berry, Gebran Bassil s'est prononcé pour « un dialogue ou des concertations » limitées dans le temps, suivies de séances électorales ouvertes avec un nombre bien défini de tours de votes. 

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Gebran Bassil s'est entretenu mardi matin avec Fayçal Karamé, député de Tripoli proche du Hezbollah, dans le cadre de son initiative visant à débloquer la présidentielle au Liban.A l'issue de la réunion, le leader chrétien a affirmé que l'impasse politique ne peut être résolue « qu'à travers une entente sur un président », selon...