Rechercher
Rechercher

Monde - Traits d’union – Récit

Pourquoi la langue arabe est si dénigrée en France

Deuxième dans l’Hexagone et sixième au monde, la langue arabe reste perçue comme « communautaire » dans le pays. Elle évoque rarement la « réussite » et souffre d’un préjugé tenace qui tend à confondre arabité et islamité à l’heure où l’islam a très mauvaise presse. L’Orient-Le Jour revient sur un paradoxe français.

Pourquoi la langue arabe est si dénigrée en France

Illustration Yann Charaoui

Layale* était une adolescente un peu rogue qui tirait vanité de ses prouesses scolaires. Sa principale fierté ? Les langues, à commencer par l’allemand qu’elle maîtrisait mieux que l’anglais. Devant les autres, ses parents se piquaient de ses...
Layale* était une adolescente un peu rogue qui tirait vanité de ses prouesses scolaires. Sa principale fierté ? Les langues, à commencer par l’allemand qu’elle maîtrisait mieux que l’anglais. Devant les autres, ses parents se piquaient de ses...
commentaires (12)

Très bon article, qui illustre bien le déchirement des Arabes (tous pays confondus) déracinés, déchirés entre deux mondes. Mais savoir l'arabe est une richesse et un honneur!

Politiquement incorrect(e)

17 h 49, le 30 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Très bon article, qui illustre bien le déchirement des Arabes (tous pays confondus) déracinés, déchirés entre deux mondes. Mais savoir l'arabe est une richesse et un honneur!

    Politiquement incorrect(e)

    17 h 49, le 30 août 2023

  • Article partisan qui traite d'"islamophobes" les français effrayés par la langue utilisée pour la conquette de l'islam, considérée ici comme un "mythe".

    Georges Lebon

    06 h 15, le 27 décembre 2022

  • Pour répondre aux questions de certains lecteurs occidentaux intéressés par l’arabe parlé: il serait bon de préparer un article expliquant que le parlé des algériens n’a rien de l’arabe. Leur langage est un mélange de français, espagnol, berbère et arabe. De nombreux occidentaux ne savent pas que les arabes ( les seuls et les vrais cad ceux d’Arabie saoudite) ne pigent pas 1 mot de ce que les algériens parlent . Y a un gros malentendu entre la langue arabe du levant et l’arabe parlé du maghreb. Seul l’ecrit est le même. Ceci dit…pour le discrédit de la langue arabe, voir mon autre commentaire détaillé. Bonne journée :)

    LE FRANCOPHONE

    00 h 42, le 26 décembre 2022

  • Fausse manœuvre, je reprend : Donc, quel arabe étudier ? J'ai toujours buté sur cette difficulté, craignant d'étudier beaucoup pour ne pas être compris au final. Voilà maintenant que l'on conseille la "langue algérienne" pour échanger dans ce pays. J'apprécierais un article qui m'éclaire sur ce sujet et recommande un type d'apprentissage en indiquant les pays où l'on sera compris avec cet apprentissage

    F. Oscar

    08 h 19, le 20 décembre 2022

  • J'ai l'habitude d'étudier la langue des pays que je visite et me suis toujours intéressé à l'arabe par intérêt pour le Maghreb. Mis quel arabr ?

    F. Oscar

    08 h 13, le 20 décembre 2022

  • Je m en fous de la langue "Arabe",langue de mes envahisseurs au Liban.On doit parler la langue syriaque ici. et j adore le latin et la langue française. SI je n étais pas nee au Liban, l arabe n est pas une langue que j aimerai apprendre. Point.

    Marie Claude

    09 h 32, le 18 décembre 2022

  • Pour les français: l’italien se chante, l’anglais se mâche, l’allemand se crache, l’arabe s’arrache, et le français se parle…

    Gros Gnon

    07 h 49, le 18 décembre 2022

  • Ce n'est pas l'arabe qui est dénigré mais bien une grande partie de ceux qui la parlent et se conduisent en France comme des Palestiniens ou des Syriens au Liban

    Yves Gautron

    20 h 57, le 17 décembre 2022

  • La langue n'est pas dénigrée mais plutôt le comportement

    Wlek Sanferlou

    16 h 09, le 17 décembre 2022

  • La langue arabe n'est pas dénigrée à cause des français. Mais à cause de certaines personnes parlant arabe. Ceci dit : Il y a arabe et arabe. Le français moyen vivant en zone rurale ne connait que la langue arabe utilisée depuis des décénnies et ce, sur les chaines TV : Lors des messages en arabe d'organisations terroristes qui envoient ultimatum, menaces, tranchent des gorges de kouffar et tuent des soldats français du Drakkar ou assassinent leur ambassadeur Delamare et ce, en utilisant des déclarations en langue ARABE: C'est l'arabe du moyen orient. Or le citoyen français ne connait que ceci. Puis il y a l'arabe parlé du maghreb ( qui n'a presque rien à voir avec l'arabe du PO ) et pour lui c'est la même chose ( sachant qu'au sein de cette population existe des maghrébins notamment d'algérie ) qui ont hérité quelque part, une certaine haine cachée ( pour certains) étant donné qu'entre la france et l'algérie , il y a eu du sang coulé les années 60. Certains ont hérité (idem côté français). Avez-avous entendu en France des organisations terroristes scandant et menaçant les français en langue italienne? portugaise ou même anglaise?? Non. C'est la langue arabe QUI MENACE nont stop le KAFER français moyen. Alors pq voudriez-vous que le citoyen français apprécie cette langue qu'il ne connait que via ce genre de menaces. Puis le citoyen Fr, comprend un peu l'italien, l'espagnol etc.. Mais lorsqu'une personne parle arabe? En face, le français ne sait pas s'il l'insulte ou non.

    LE FRANCOPHONE

    14 h 06, le 17 décembre 2022

  • On a beau le tourner dans tous les sens, le problème vient du FAIT que l'arabe est la langue du Corant et la seule langue de prière de tous les musulmans du monde ! Cette association est faite par les arabes eux-mêmes. Ils n'ont pas voulu libérer cette langue de sa religion. Dès lors, il ne faut pas s'étonner que les natifs d'autres langues perçoivent l'arabe comme la langue et l'identité des musulmans. Et ils n'y trouvent aucun interêt ! Wal salamou alaykom :-)

    GM92190

    10 h 44, le 17 décembre 2022

  • Merci pour cet article où devrais je dire شكرًا جزيلا Toutes vos chroniques sont très fouillées et documentées Je les garde comme références précieuses

    Paul SIDANI

    23 h 42, le 16 décembre 2022

Retour en haut