Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Mondial

Le Mexique bat l'Arabie saoudite 2-1 en vain, la Pologne qualifiée pour les 8e


Le Mexique bat l'Arabie saoudite 2-1 en vain, la Pologne qualifiée pour les 8e

Le milieu de terrain saoudien Salem Al-Dawsari marque le but de son équipe lors du match de football contre le Mexique au stade Lusail, au nord de Doha, le 30 novembre 2022. Photo PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Le Mexique a failli revenir d'entre les morts: en mauvaise posture avant les derniers matches du groupe C, la "Tri" a battu l'Arabie saoudite (2-1) en vain, car elle termine troisième de la poule, derrière la Pologne.

À égalité de points avec les Polonais (quatre), les joueurs mexicains échouent pour une unité à la différence de buts, et ce malgré la défaite des coéquipiers de Robert Lewandowski contre l'Argentine dans le même temps (2-0), dans le match des qualifiés.

Que le sort est rageant pour la "Tri", tant elle a dominé la rencontre contre l'Arabie saoudite ! Il ne lui a longtemps manqué qu'un but face aux "Faucons verts", qui échouent finalement à la quatrième place du groupe C, loin de leur exploit initial contre l'Argentine (2-1).

Les joueurs de "Tata" Martino, tant critiqué au pays, ont enfin démontré tout le potentiel que leurs joueurs offensifs, Hirving Lozano en tête, promettaient.

Devant leur supporters en ébullition, parfois affublés de masques de catcheurs, autre sport national, les Mexicains ont ouvert le score grâce à Henry Martin (48e), à l'affût après une déviation de Cesar Montes au premier poteau, dans la foulée d'un corner.

Luis Chavez a ensuite doublé la mise d'un coup franc sublime à 33 mètres, chronométré à 76 km/h par la Fifa. Les Mexicains ont alors eu une foule d'occasions pour inscrire le but de la qualification, notamment par Martin, dont la frappe s'est envolée au-dessus des cages saoudiennes (70e), ou par Pineda, qui a manqué le cadre de peu (76e).

Enfin des buts !

 Lozano a un temps pensé offrir le précieux sésame à son pays en marquant (56e), tout comme Uriel Antuna un peu plus tard (88e), mais leurs buts ont été annulés pour des positions de hors jeu.

Un but très tardif du capitaine Salem Al-Dawsari, après un une-deux avec Hatan Bahbri (90e+5), a enterré définitivement les espoirs de la "Tri", dont les joueurs sont restés plusieurs minutes après le coup de sifflet final sur la pelouse, se prenant dans les bras.

Muets devant les cages lors des deux premiers matches (0-0 contre la Pologne, défaite 2-0 contre l'Argentine), les Mexicains ont au moins offert à leur supporters, présents en masse au Qatar, les frissons qu'ils méritaient. Mais leur baroud d'honneur n'a pas suffi : ils quittent le Mondial dès la phase de poule après avoir atteint les huitièmes de finale lors des sept dernières éditions.

En face, les joueurs d'Hervé Renard n'ont jamais fait le poids, emportés par la "Grinta" qui caractérise des pays d'Amérique centrale et du Sud, et quittent la compétition après un coup d'essai glorieux contre l'Argentine, mais sans suite.


Le Mexique a failli revenir d'entre les morts: en mauvaise posture avant les derniers matches du groupe C, la "Tri" a battu l'Arabie saoudite (2-1) en vain, car elle termine troisième de la poule, derrière la Pologne.À égalité de points avec les Polonais (quatre), les joueurs mexicains échouent pour une unité à la différence de buts, et ce malgré la défaite des coéquipiers de Robert...