Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Espagne

Lettre piégée à l'ambassade d'Ukraine, un blessé "léger"


Lettre piégée à l'ambassade d'Ukraine, un blessé

Un drapeau espagnol flottant au-dessus d'une avenue de Madrid. Photo d'archives AFP

Un employé de l'ambassade d'Ukraine à Madrid a été légèrement blessé mercredi par l'explosion d'une lettre piégée destinée à l'ambassadeur, amenant Kiev à ordonner un renforcement de la sécurité dans toutes ses représentations diplomatiques.

"La Police nationale a été informée vers 13H00 (12H00 GMT) d'une déflagration à l'intérieur de l'ambassade d'Ukraine à Madrid. Elle s'est produite lorsque l'un des employés de l'ambassade manipulait une lettre", a indiqué une source policière. "Cet employé a été blessé, a priori légèrement, et il s'est rendu de lui-même dans un hôpital" pour y être pris en charge, a-t-elle ajouté.

L'employé a été blessé à la main et est sorti de l'hôpital dans la journée avant de reprendre son poste, a indiqué plus tard l'ambassadeur d'Ukraine en Espagne, Serhii Pohoreltsev, dans un entretien à la télévision publique espagnole. "La Police nationale a ouvert une enquête à laquelle participe la police scientifique", a ajouté la même source policière.

La justice espagnole a ouvert de son côté une enquête préliminaire portant sur des faits présumés de "terrorisme", a indiqué un porte-parole du haut tribunal de l'Audience nationale, compétent en la matière. Aucune piste n'a été avancée par les autorités espagnoles.

Interrogé sur d'éventuels soupçons, Serhii Pohoreltsev a implicitement accusé la Russie dans un entretien à la télévision publique espagnole. "Nous connaissons bien les méthodes terroristes du pays agresseur", a répondu l'ambassadeur ukrainien, ajoutant que "les méthodes, les attaques de Russie nous obligent à être prêts à n'importe quel type d'incident, de provocation, ou d'attentat".

Selon des journalistes de l'AFP, un cordon de sécurité a été mis en place autour de l'ambassade, située dans un quartier résidentiel non loin du lycée français de Madrid. Un fourgon de police bloquait notamment l'accès à la rue et de nombreux policiers et pompiers étaient déployés dans la zone. Ce cordon a été levé peu après 17H00 (16H00 GMT).

Dans un communiqué, le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares a indiqué avoir contacté son homologue ukrainien Dmytro Kouleba, ainsi que l'ambassadeur d'Ukraine en Espagne, pour s'enquérir de l'état de santé de l'employé blessé et leur faire part du "soutien et de la solidarité" de l'Espagne après cet "attentat".

"Sécurité renforcée"

Suite à l'explosion de cette lettre piégée, l'Ukraine a ordonné une "sécurité renforcée" pour toutes ses ambassades.

"Le ministre (ukrainien des Affaires étrangères) Dmytro Kouleba a chargé de renforcer la sécurité de toutes les ambassades ukrainiennes. Il a également appelé les autorités espagnoles à enquêter d'urgence sur cette attaque", a indiqué sur Twitter le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko. Selon la préfète de la région de Madrid, c'est le chargé de sécurité de l'ambassade qui a été blessé par cette lettre "adressée à l'ambassadeur".

Elle a été amenée "par le facteur dans une enveloppe normale", a raconté Mercedes Gonzalez sur la télévision locale Telemadrid. "Le chargé de sécurité, qui est la personne ouvrant habituellement le courrier, a ouvert l'enveloppe dans le jardin de l'ambassade" lorsque l'explosion s'est produite, lui occasionnant "une petite blessure à la main droite" qui "n'est pas grave"", a-t-elle ajouté.

Depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février, le gouvernement espagnol du socialiste Pedro Sanchez a envoyé de l'aide à Kiev, notamment militaire ou, plus récemment, sous la forme de générateurs électriques face aux attaques russes contre les infrastructures énergétiques ukrainiennes.

M. Sanchez s'était rendu à Kiev en avril pour témoigner sa solidarité au gouvernement du président Volodymyr Zelensky.


Un employé de l'ambassade d'Ukraine à Madrid a été légèrement blessé mercredi par l'explosion d'une lettre piégée destinée à l'ambassadeur, amenant Kiev à ordonner un renforcement de la sécurité dans toutes ses représentations diplomatiques."La Police nationale a été informée vers 13H00 (12H00 GMT) d'une déflagration à l'intérieur de l'ambassade d'Ukraine à Madrid. Elle...