Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Transport

CMA CGM anticipe une baisse de son bénéfice due à l'essoufflement du transport maritime

CMA CGM anticipe une baisse de son bénéfice due à l'essoufflement du transport maritime

Le Marco Polo, un porte-conteneurs de CMA CGM, le 20 mai 2021 au large de Brooklyn, à New York. Photo REUTERS/Brendan McDermid

CMA CGM s'attend à ce que le ralentissement du marché du transport maritime s'accentue au quatrième trimestre en raison de la flambée des prix du carburant et de la baisse des dépenses de consommation, ce qui réduira ses profits.

Le groupe, l'un des principaux acteurs mondiaux du transport de conteneurs, a fait état vendredi d'un bénéfice net de 7,0 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) au troisième trimestre, contre 5,6 milliards de dollars l'année précédente. Ce résultat est toutefois en baisse par rapport au trimestre précédent, lors duquel le bénéfice net s'est établi à 7,6 milliards de dollars.

CMA CGM a, comme ses grands concurrents, indiqué que la hausse des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine et la baisse de la demande freinaient le marché du transport maritime, qui avait pourtant fortement repris après la crise sanitaire. Le groupe, basé à Marseille et contrôlé par la famille franco-libanaise Saadé, a précisé que les coûts liés à l'énergie avaient augmenté de 822 millions de dollars au troisième trimestre par rapport à la même période l'année précédente.

"Nous observons actuellement une baisse de la demande qui conduit à une normalisation des échanges économiques internationaux et une baisse significative des taux de fret", a noté le PDG du groupe, Rodolphe Saadé, cité dans le communiqué de résultats du groupe.

CMA CGM a également réduit son endettement, sa dette nette ayant diminué de 5,3 milliards de dollars au cours du troisième trimestre pour s'établir à 78 millions de dollars au 30 septembre.

Le groupe compte néanmoins continuer à investir, notamment pour verdir sa flotte de plus de 580 navires. Ces derniers mois, il a également fait usage de ses profits records pour investir tous azimuts (Eutelsat, Air France-KLM) ou racheter des entreprises dans la logistique (Colis Privé, Gefco...) et la presse (La Provence).


CMA CGM s'attend à ce que le ralentissement du marché du transport maritime s'accentue au quatrième trimestre en raison de la flambée des prix du carburant et de la baisse des dépenses de consommation, ce qui réduira ses profits.Le groupe, l'un des principaux acteurs mondiaux du transport de conteneurs, a fait état vendredi d'un bénéfice net de 7,0 milliards de dollars (6,7 milliards...