Rechercher
Rechercher

Le décryptage - Le Décryptage vidéo

Frontière maritime : quels sont les enjeux, pour le Liban, de l’accord avec Israël ?


Le Liban et Israël ont conclu, jeudi 27 octobre, un accord délimitant leur frontière maritime, qui assure la répartition de précieux gisements gaziers offshore en Méditerranée orientale. Cet accord met fin à un litige qui dure depuis la fin des années 2000.

Dans le cadre de cet accord, le Liban a renoncé à ses prétentions sur la ligne 29, qui pouvait lui permettre de revendiquer 1 430 km2 supplémentaires et une partie du champ de Karish, que l’on sait riche en hydrocarbures. De l’autre, il a obtenu l’ensemble de la zone qu’il revendiquait, officiellement délimitée par la ligne 23, et l’ensemble des droits d’exploitation du champ de Cana, toujours inexploré.

L’accord, qui a été conclu grâce à une médiation américaine, menée dans la dernière ligne droite par Amos Hochstein, est-il réellement un « accord historique », pour reprendre les termes employés par des responsables libanais ? Change-t-il vraiment la donne sur les plans économique et géopolitique pour le Liban ? Et cet accord, qui a obtenu le feu vert du Hezbollah, est-il un premier pas vers une normalisation avec Israël ?

Nous faisons le point, en vidéo, dans ce tout premier format « Décryptage », produit par notre journaliste Lucile Wassermann avec notre motion designer Jad Abou Jaoude, pour L’Orient-Le Jour.

Notre dossier spécial

Tout ce qu'il faut savoir sur l'accord de délimitation de la frontière maritime entre le Liban et Israël





Le Liban et Israël ont conclu, jeudi 27 octobre, un accord délimitant leur frontière maritime, qui assure la répartition de précieux gisements gaziers offshore en Méditerranée orientale. Cet accord met fin à un litige qui dure depuis la fin des années 2000. Dans le cadre de cet accord, le Liban a renoncé à ses prétentions sur la ligne 29, qui pouvait lui permettre de revendiquer 1 430...
commentaires (3)

Super, l'OLJ devrait faire plus de vidéos. La présentatrice fait très bien son travail mais l'OLJ étant un média Libanais pourquoi ne pas avoir quelqu'un de Libanais qui présente ou co-présente ?

K1000

10 h 27, le 02 novembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Super, l'OLJ devrait faire plus de vidéos. La présentatrice fait très bien son travail mais l'OLJ étant un média Libanais pourquoi ne pas avoir quelqu'un de Libanais qui présente ou co-présente ?

    K1000

    10 h 27, le 02 novembre 2022

  • Excellent !

    Chidiac Camille

    18 h 11, le 31 octobre 2022

  • Très belle initiative.

    Nadim Mallat

    14 h 52, le 31 octobre 2022

Retour en haut