Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Reprise des opérations de refroidissement des silos du port de Beyrouth


Reprise des opérations de refroidissement des silos du port de Beyrouth

Les silos du port de Beyrouth après un nouvel effondrement, le 23 août 2022. Photo d'archives Mohammed Yassine

Les pompiers ont repris, ce mardi, les opérations de refroidissement des silos du port de Beyrouth, qui avaient été en proie à des incendies répétés et dont la partie nord s'est entièrement effondrée des suites de l'effroyable explosion du 4 août 2020, indique l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Le commandant des sapeurs pompiers de Beyrouth, Maher al-Ajouz, a expliqué à L'Orient-Le Jour que l'interruption du refroidissement était due à la nécessité de traiter les remblais, en raison de la présence de champignons. La reprise a donc été permise par l'arrivée "il y a deux jours" d'un produit fongicide, qui devra être pulvérisé dans la zone.

M. Ajouz a précisé que le ministère de l'Environnement "avait sommé les pompiers de stopper leurs opérations" de refroidissement après la détection de champignons dans l'air, potentiellement dangereux pour la santé. "Il fallait un fongicide, qui est arrivé il y a deux jours. C'est pourquoi nous refroidissons maintenant", détaille-t-il. "Nous pulvériserons ensuite le produit dans les deux prochains jours, ce qui nous permettra de continuer les opérations", a-t-il poursuivi, expliquant que le principal foyer de l'incendie qui consume les silos n'a pas encore été atteint par les pompiers.

Dans une note publiée par l'Ani, la ville de Beyrouth a indiqué que "la brigade des pompiers a poursuivi les opérations de refroidissement de la partie sud des silos du port" et que la dispersion des produits chimiques aura bien lieu dans les deux prochains jours, après l'aval du ministère de l'Environnement. "Dans un second temps, le plan développé avec l'entrepreneur sous contrat chargé du retrait des remblais se poursuivra", ajoute le texte, selon lequel la troisième et dernière phase sera l'extinction totale de l'incendie.

Fin août, le ministre sortant de l'Environnement, Nasser Yassine, avait annoncé le début des opérations de refroidissement des silos.

Le Premier ministre sortant Nagib Mikati avait, lui, décidé de classer le bloc sud, le seul encore debout, parmi les monuments patrimoniaux, modifiant ainsi une précédente décision de son gouvernement sur la destruction de l'ensemble de la structure.  Régulièrement, des familles de victimes réclament la préservation de ce lieu hautement symbolique, reflet du traumatisme toujours prégnant de la tragédie du 4 Août, qui a ravagé une grande partie de Beyrouth faisant plus de 220 morts et 6.500 blessés.


Les pompiers ont repris, ce mardi, les opérations de refroidissement des silos du port de Beyrouth, qui avaient été en proie à des incendies répétés et dont la partie nord s'est entièrement effondrée des suites de l'effroyable explosion du 4 août 2020, indique l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Le commandant des sapeurs pompiers de Beyrouth, Maher al-Ajouz, a expliqué...